Laeticia Hallyday, "people" par alliance

Ils se sont connus fortuitement dans un bar de Miami. La veuve de Johnny hérite de la difficile gestion d’une légende.

L’hommage national rendu à son mari samedi achèvera de la rendre célèbre. Son chagrin sera immortalisé par les photographes. Après avoir secondé Johnny Hallyday dans la dernière partie de sa vie et notamment contribué à mettre de l’ordre dans ses affaires d’argent, elle s’apprête à gérer la suite d’une légende et d’un patrimoine fait de foncier, de droits et de dettes. Elle devra également affronter seule l’éducation des deux enfants adoptifs du couple, Jade, née le 3 août 2004, et Joy, vietnamienne comme sa sœur, née le 27 juillet 2008.

Elle est née Laetitia (d’abord avec "t" semble-t-il) Boudou le 18 mars 1975 à Béziers. Vers l’âge de dix ans elle suit son père divorcé à Miami où elle se destine, après le lycée, à l’univers de la mode. En 1995, Johnny Hallyday est en Floride justement et pas au meilleur de sa forme. Il est invité à dîner un soir dans un bar de la ville, le Sushi Rock Café. Laeticia est là parmi la dizaine de convives. Le contact s’établit tout de suite entre la jeune femme et le plus célèbre des artistes français alors âgé de 52 ans.

CV Express
  • 1976: naissance à Béziers (Hérault).
  • 1986: suit son père à Miami.
  • 1995: rencontre Johnny Hallyday.
  • 1996: mariage à Neuilly-sur-Seine.
  • 2004: adoption de Jade.
  • 2008: adoption de Joy.
  • 2017: Johnny annonce son cancer sur Instagram.
  • 2017: en juillet, dernières vacances du couple à Saint-Barthélemy.

Il est fasciné par ses mains. L’attirance est réciproque. Pour le chanteur c’est une évidence il a besoin d’elle. Il veut l’épouser le plus rapidement possible, la phobie de l’engagement, ce n’est pas son truc. Ils sont unis en 1996 à Neuilly-sur-Seine par le maire et futur président de la République Nicolas Sarkozy. Personne, dans les milieux qui en ont vu d’autres, ne croit à cette dernière union. Mais Johnny n’en a cure. Parlant sans filtre comme les Gitanes qui lui empoisonnent lentement les poumons, il déclarera à Paris Match qu’elle "est la première femme qu’il n’a pas envie de tromper". Les précédentes apprécieront la clarté de la formule.

Une affaire de goût

Le cinéaste Claude Lelouch (80 ans), s’exprimant à propos de Laeticia au micro de RTL: "C’est une femme magique. C’est le plus beau cadeau qu’on pouvait faire à Johnny." Et d’enchaîner avec un goût très relatif sur une déclaration de Sacha Guitry qui disait que "le plus important" (dans la vie) c’était "de trouver sa veuve".

Un certain standing

Celle qui est devenue une "people" par la force des choses prend en tout cas la vie de Johnny en mains. Elle tente sans succès d’avoir un enfant avec lui. C’est ainsi qu’ils finiront par adopter deux enfants. Le baptême de Jade est emblématique d’un certain train de vie puisque la petite est habillée dans une robe de dentelle blanche siglée Dior. En attendant Laeticia veille au grain et surtout aux dépenses inutiles, ce qui lui permet de ne pas renier ses goûts de luxe. Elle fait aussi le ménage. Notamment dans l’environnement de l’artiste où elle procède à quelques évictions musclées comme celle de Jean-Claude Camus, l’un des piliers historiques du rocker. Laeticia n’est plus une jeune fille timide.

C’est une femme à part entière, avec un caractère trempé et une absence de complexes qui font qu’elle n’hésite pas à poser nue pour Lui en 2016. Année où par ailleurs, le couple se lie avec les époux Macron. Période où Laeticia accompagne son mari dans la maladie en protectrice intraitable des importuns et sans cesser d’informer Brigitte Macron. Et c’est Laeticia enfin qui décroche son téléphone dans la nuit du 6 décembre, afin de prévenir le président de la République de l’extinction d’un mythe. Dont la dépouille est finalement promise aux doux alizés de l’île Saint-Barthélemy, dans les Caraïbes.

Lire également

Publicité
Publicité