Publicité
Publicité

Le nouveau débat de Lane

Philip Lane (BCE) s'aventure sur le terrain politique en suggérant de taxer les mieux lotis. Son passé académique peut expliquer cette prise de position rare.