"On attend toujours de moi que je sois le plus grand"

Les Etats-Unis ont remporté leur centième médaille aux Jeux olympiques d’hiver grâce à Shaun White, surnommé la tomate volante, une superstar des sports extrêmes.

"Icône, athlète, entrepreneur", c’est ce que vous lirez si vous visitez le site de Shaun White. Ce snowboarder qui vient de gagner sa troisième médaille d’or olympique peut se permettre cette touche de prétention.

Le sportif est doublement entré dans l’histoire des JO d’hiver. Mercredi, l’Américain de 31 ans a remporté à Pyeongchang son troisième sacre olympique en half-pipe, permettant à son pays d’atteindre la barre des 100 titres aux JO d’hiver. Grâce à une troisième manche exceptionnelle en finale, le Californien a retrouvé la plus haute marche du podium, comme en 2006 à Turin et en 2010 à Vancouver.

Le profil
  • Shaun Roger White est né en 1986.
  • Il décroche son premier sponsor à 7 ans (Burton).
  • Il devient professionnel à 13 ans et remporte l’US Open à 16 ans.
  • A 20 ans, il gagne sa première médaille d’or olympique à Turin.
  • Il remet le couvert 4 ans plus tard à Vancouver.
  • Il a gagné plus d’une dizaine de médailles d’or dans les Coupes du monde de sa discipline. Il a également gagné des compétitions de skateboard.

White a permis au team USA de décrocher sa 4e médaille d’or à Pyeongchang, toutes en snowboard. Mais son sacre permet aussi aux Etats-Unis d’être le deuxième pays à gagner 100 médailles d’or aux Jeux d’hiver après la Norvège, qui en compte désormais 121.

"On attend toujours de moi que je sois le plus grand", dit Shaun White qui a expliqué combien il était difficile de répondre toujours aux attentes des juges quand on est considéré comme une légende. White a défié les éléments pour obtenir son troisième sacre olympique, alors que plusieurs disciplines ont dû remettre leurs épreuves en raison de très fortes rafales de vent déferlant sur Pyeongchang.

Dans le sport extrême, on compare Shaun White à Tony Hawk, un nom connu de tous dans le skateboard. White est tombé dans le snowboard un peu par accident. Tout petit, il a voulu imiter son grand frère Jesse et il a directement accroché. À chaque occasion, toute la famille se rendait dans les montagnes de San Bernardino à trois heures de route de chez elle. Les parents ne pouvant pas se permettre de loger sur place, ils finiront par acheter un van d’occasion pour dormir au pied des pistes.

Quand il n’est pas à la montagne, le jeune Shaun passe une bonne partie de son temps à faire du skateboard. A l’âge de 7 ans, il est d’ailleurs repéré par Tony Hawk dans le skatepark local. Le jeune garçon a déjà remporté plusieurs compétitions de snowboard et obtenu l’appui de la marque Burton. Son évolution est fulgurante. Il devient pro à 13 ans et gagne l’US Open à 16 ans.

Actif dans les affaires

Aujourd’hui, et comme c’est de coutume aux Etats-Unis, l’homme a capitalisé sur son succès pour se lancer dans les affaires. Il est notamment l’actionnaire majoritaire du spectaculaire festival Air + Style qui allie snowboard et festival musical et tourne à travers le monde.

Il a également lancé sa marque de vêtements: WHT Space. Enfin, il a pris une participation dans le capital du domaine de ski Mammoth Mountain dans le sud de la Californie là même où se situent les pistes de son enfance.

En réussissant son pari en Corée du Sud, Shaun White a également réussi à rebondir après son échec aux Jeux de Sotchi. Double tenant du titre, White avait chuté lors de la finale, ce qui l’avait laissé au pied du podium à une amère quatrième place.

L’accomplissement de son dernier exploit est d’autant plus méritant que le sportif est tombé en octobre dernier à l’entraînement, ce qui lui a valu une opération au visage et 62 points de suture. Une fin de saison impeccable lui permettra néanmoins de participer aux JO. Le reste est inscrit dans l’histoire du sport américain. Avec son style décontracté, le sportif prouve que la Californie reste la terre par excellence des sports extrêmes.

Malformation cardiaque

Le champion américain est né avec une malformation cardiaque appelée la tétralogie de Fallot. Il a subi deux opérations à cœur ouvert durant sa première année de vie.

Plainte pour harcèlement

Une plainte pour harcèlement sexuel a été déposée contre Shaun White en 2016 par une ancienne amie, Lena Zawaideh, avec qui il jouait dans son groupe de rock Bad Things. En mai dernier, White et Zawaideh ont trouvé un accord et mis un terme à la procédure.

Figure de jeu vidéo

Shaun White a donné son nom à un jeu vidéo en 2008. Le jeu "Shaun White Snowboarding" élaboré avec l’éditeur Ubisoft a connu un franc succès sur plusieurs consoles de jeu.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité