Recep Tayyip Erdogan, personnalité de la semaine

Face aux contestataires, il aura longtemps hésité entre fermeté, dédain et volonté de pacifier. Autoritaire, mais aussi pragmatique, le Premier ministre turc découvre qu’il n’est pas intouchable. Une bonne chose, sans doute, pour un homme dont l’ambition frise parfois la mégalomanie.