Riccardo Tisci, le nouveau souffle de Burberry

©AFP

Depuis un an, Burberry est en plein repositionnement. Un renouveau qui passe notamment par la nomination en mars 2018 de Riccardo Tisci comme nouveau styliste. Visiblement, le changement est apprécié.

Le pari est bien parti pour être gagné. Il y a un an, la célèbre marque britannique Burberry, connue pour ses motifs à carreaux et son fameux trench-coat, s’est lancée dans un sérieux renouveau. Logo retravaillé, réaménagement et fermetures de certains magasins, il fallait donner un coup de neuf à la marque. Le changement le plus radical s’est fait à la tête de la création. Depuis mars de l’année dernière, la périlleuse tâche d’affirmer la patte Burberry a été confiée à l’Italien Riccardo Tisci. Un an et quelques mois après sa nomination, l’heure est au bilan. Et il est visiblement plutôt bon. Le groupe a ainsi annoncé une hausse des ventes de 4% pour le premier trimestre décalé de l’année.

Dans son communiqué, la marque souligne la "bonne réponse" donnée par le public aux nouveaux produits dessinés par Tisci. Pour cela, il a amené ce qui a fait sa spécialité, une pointe de gothique associée à une touche streetwear. Le défi était toutefois de taille pour le styliste qui devait remplacer le Britannique Christopher Bailey, le précédent créateur, à la barre durant 17 ans.

Le profil
  • 1974: Naissance à Tarente en Italie
  • 1999: Il sort diplômé de Central Saints Martins à Londres
  • 2004: Création de son propre label
  • 2005: Nomination comme styliste chez Givenchy
  • 2018: Riccardo Tisci devient le designer de Burberry

Mais le designer ne manquait toutefois pas d’arguments pour justifier sa nomination. Diplômé de Central Saints Martins, qui fait partie de l’Université des Arts de Londres, le styliste dispose d’une solide expérience dans plusieurs maisons prestigieuses. II a débuté sa carrière dans son Italie natale en 1999. Là-bas, Il multiplie les collaborations, travaillant pour une série de noms comme Antonio Berardi, Ruffo Research et même Puma.

Cinq ans plus tard, il décide de prendre son envol en solitaire et de lancer son propre label, dont la première collection sera présentée pour la saison automne-hiver de l’année suivante. Un travail qui ne tardera pas à se faire remarquer. Durant la même année, il est nommé à la direction artistique de la célèbre marque française Givenchy. Un poste qu’il occupera durant 12 ans où il ne manquera pas de faire parler de lui. Notamment en 2010, lorsqu’il décide de mettre en avant, dans l’un de ses défilés, son assistante Lea T, un mannequin transgenre.

En étant à la tête d’une telle marque, l’homme a évidemment multiplié les collaborations prestigieuses. Notamment avec Madonna, dont il a réalisé la tenue pour son show à la mi-temps de la finale du Superbowl en 2012, l’un des événements médiatiques les plus suivis sur le continent américain.

Chic mais un peu froid

S’il assure depuis son arrivée, l’homme a visiblement un avis bien tranché sur la marque qui l’accueille depuis maintenant une grosse année. En février dernier, il expliquait au journal français Le Monde considérer que "l’esthétique de la maison est assez austère: tout est graphique, anguleux. C’est chic mais un peu froid", avant de préciser s’être inspiré du travail de Thomas Burberry, le fondateur de la marque en 1856. "C’était un inventeur et un rêveur. Sous l’influence de ce gentleman, j’ai choisi de montrer une version plus romantique de Burberry." Visiblement, cela porte ses fruits.

Du tissu au rap
Spécialiste de la mode, Riccardo Tisci ne manipule pas que les tissus. En 2011, il a ainsi réalisé pour les rappeurs vedettes Kanye West et Jay-Z la pochette de leur album "Watch the throne".
Influence féminine
Au sein de sa famille, Riccardo Tisci est entouré de femmes. Une très large présence féminine qui a sans doute eu une influence sur son travail. "J’aime le romantisme et la sensualité, peut-être parce que je viens d’une famille avec huit sœurs", expliquait-il en 2007 au New York Times.

Lire également

Publicité
Publicité