Shari Redstone, la victoire à 30 milliards de dollars

Avec la fusion de Viacom et CBS, l’héritière de l’empire Redstone, Shari Redstone, sort de l’ombre de son père et confirme son statut de femme la plus puissante des médias américains.

Il semble loin, le temps où Shari Redstone était désavouée par son père Sumner (96 ans), fondateur de l’un des plus grands empires médiatiques des Etats-Unis. L’annonce de la fusion entre CBS et Viacom, cette semaine, marque le retour sur le devant de la scène de celle qui s’est obstinée à réunir les deux entités séparées en 2006.

L’héritière de 65 ans va désormais diriger le conseil d’administration de ViacomCBS et a placé son lieutenant Bob Bakish à la tête du groupe. Seulement 7% des plus grosses sociétés du S&P 500 placent une femme à un tel poste, selon le cabinet californien Fenwick & West. Sheri Redstone s’est dite "vraiment contente de voir ces deux grandes entreprises se rejoindre afin que l’incroyable potentiel de leurs atouts soit pleinement exploité". Dans un communiqué, la nouvelle patronne a souligné: "Mon père a dit un jour que c’est le contenu qui compte et cela n’a jamais été aussi vrai qu’aujourd’hui."

Investir dans le streaming

L’objectif est de réaliser 500 millions de dollars d’économies pour investir davantage dans le streaming et faire face aux géants Netflix, Amazon ou Apple. Reste à savoir si ça n’est pas déjà trop tard. Une fois approuvée d’ici la fin 2019, la nouvelle société créée par échange d’actions aura un chiffre d’affaires de 28 milliards de dollars et une valeur boursière d’environ 30 milliards de dollars. Premier groupe de télévision américain en termes d’audience, Viacom CBS comprendra aussi les studios de cinéma Paramount et la maison d’édition Simon & Schuster, ainsi que les franchises à succès Star Trek et Mission Impossible.

Le profil
  • 1954: Naissance à Washington D.C.
  • 1980: Diplômée de l’école de droit de Boston University. Elle épouse le rabin Ira A. Korff (dont elle divorcera 12 ans plus tard). Ils ont trois enfants.
  • 1999: Présidente de National Amusements (maison mère de Viacom et CBS)
  • 2007: Elle se brouille avec son père
  • 2019: Nommée présidente du conseil d’administration de Viacom-CBS

Shari Redstone luttait en interne depuis trois ans pour réunir les deux groupes. Mais elle s’est heurtée à l’opposition du conseil d’administration de CBS et de son patron de l’époque, Leslie Moonves. Ce dernier a finalement été aspiré par un scandale d’agression sexuelle et a pris la porte en septembre dernier.

"Elle n’a pas les épaules"

Mais le plus grand défi de Shari Redstone fut l’amélioration de sa relation avec son père de 96 ans. L’irascible et obstiné Sumner Redstone l’avait désavouée publiquement, estimant qu’elle n’avait pas les épaules pour contribuer à l’empire qu’il avait construit. "Ton grand-père dit qu’il faudra lui passer sur le corps pour que je devienne présidente du conseil d’administration", aurait-elle affirmé à son propre fils en 2015, rapporte le Los Angeles Times. La saga familiale a fait les grands titres des journaux pendant des années.

Le magnat Redstone s’était entouré de très jeunes compagnes et de partenaires de travail aux dents longues. Autant d’ennemis que Shari Redstone s’est employée à abattre, certains l’accusant de profiter de la santé mentale déclinante de son père. Fin 2015, alors que son ex-petite amie Manuela Herzer l’attaquait en justice, Sumner Redstone a été assisté pendant des semaines par sa fille Shari avant de gagner son procès. La réconciliation a été scellée début 2016 quand Philippe Dauman, alors patron de Viacom, a proposé de vendre les studios Paramount Pictures, si chers au cœur de Sumner Redstone. Quelques mois et un procès plus tard, Philippe Dauman a démissionné sous pression de l’héritière. La femme la plus puissante des médias américains tient finalement bien de son père.

Lire également

Publicité
Publicité