Une ceinture noire pour le marché belge

C’est à nouveau l’un de ses plus proches lieutenants que Stéphane Ricard, le CEO d’Orange, envoie en Belgique pour présider à la destinée de sa filiale, transformée après le mandat de Jean-Marc Harion.

Après l’annonce quelque peu précipitée du départ de Jean-Marc Harion, Orange Belgium a choisi un nouveau patron. Michaël Trabbia, adoubé par le conseil d’administration du groupe ce mardi, prendra ses fonctions dès le 1er septembre, alors que Jean-Marc Harion décollera de son côté pour l’Égypte.

Alors que le mandat de Jean-Marc Harion aura été marqué par de profonds changements tant sur le marché qu’au niveau de sa régulation, Michaël Trabbia devra, lui, consolider la position du groupe en confirmer le statut d’opérateur convergent de l’ex-Mobistar.

À seulement 40 ans, le futur patron de la filiale belge d’Orange affiche déjà un très solide parcours. Ingénieur en chef des mines, il est diplômé de la prestigieuse École Polytechnique et de Télécom ParisTech, et titulaire d’un DEA en économie industrielle.

Régulation et politique

Et si l’homme affiche, dès le début de sa carrière, un intérêt marqué pour le secteur télécom, il débutera en fait de l’autre côté de la barrière.

Le profil
  • Né en 1976, marié et père de deux enfants
  • Diplômé de l’École polytechnique et de Télécom ParisTech
  • Il débute sa carrière à l’ARCEP, le régulateur français du marché télécom
  • Il travaillera dans plusieurs cabinets ministériels et notamment deux fois pour Christian Estrosi
  • Il a connu un parcours fulgurant chez Orange et y est actuellement le chef de cabinet de Stéphane Richard, le CEO.

Il a en effet commencé sa carrière en 2001 à l’ARCEP, le régulateur français du marché des télécommunications, où il a été chef de l’unité "opérateurs mobiles". C’est notamment lui qui se charge alors des autorisations et des questions de fréquences pour les opérateurs mobiles français.

Plus encore, avant de rejoindre le secteur privé, il passera par la case politique, puisque, en 2004, il est nommé conseiller technique au cabinet de la ministre française déléguée aux Affaires européennes, avant de rejoindre un an plus tard le cabinet du ministre délégué à l’Aménagement du territoire, Christian Estrosi, comme conseiller technique.

Un habitué des cabinets

Il ne démarre réellement dans le secteur privé qu’en 2007, lorsqu’il rejoint le groupe TDF, spécialiste de la diffusion de contenus numériques, où il occupera les fonctions de directeur de la stratégie et du développement.

Le virage vers le privé n’est pas total pour autant puisque, à peine deux ans plus tard, Michaël Trabbia refait un passage par la case politique. Il rejoint à nouveau Christian Estrosi, alors ministre français de l’Industrie, dont il devient le directeur de cabinet. Il ne rentre finalement chez Orange qu’en 2011, comme directeur adjoint, avant d’être propulsé, après trois mois seulement, au poste de directeur des affaires publiques de France Telecom. Une fonction qui le place directement sous Pierre Louette, secrétaire général du groupe Orange.

Il deviendra ensuite "directeur auprès du président-directeur général d’Orange". Comprenez: Michaël Trabbia est le chef’cab de Stéphane Richard, son lieutenant le plus proche. À noter qu’il ne s’agit pas d’une première pour le CEO d’Orange. À la fin 2014, il avait déjà envoyé en Belgique le prédécesseur de Michaël Trabbia, Jérémie Dutray, qui était devenu le directeur opérationnel de Mobistar.

En bref

Chanson française

S’il n’est pas facile de glaner des informations sur Michaël Trabbia, il est une chose qui ressort de sa présence sur les réseaux sociaux: l’homme est amateur de chanson française. On pointera un enthousiasme visible à la réception du dernier album de Renaud et un streaming live d’un concert de Céline Dion, entre autres.

Judoka

Hasard de calendrier ou pas, Michaël Trabbia a connu une autre consécration tout récemment: début juin, il a obtenu sa ceinture noire, premier "dan" de judo. Une ceinture qui lui a été solennellement remise par Loïc Pietri, membre de l’équipe de France et champion du monde de Judo. Rien que ça.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité