Virgil Abloh, Manitou du streetwear

Louis Vuitton a nommé directeur artistique des collections masculines le créateur américain Virgil Abloh, fondateur de la marque de streetwear de luxe Off-White et conseiller créatif de Kanye West. Une arrivée qui promet de parler à la jeune génération.

La mondialisation du marché vestimentaire ayant débordé les codes de l’habillement classique, il a fallu que les marques, anxieuses de coller à leur époque, s’en aillent chercher des personnalités providentielles pour animer leurs gammes. C’est ainsi que Louis Vuitton a décidé de recruter Virgil Abloh en tant que nouveau directeur artistique des collections hommes.

Le profil
  • 1980: naît dans l’Illinois et grandit à Rockford (Etats-Unis)
  • 2002: diplômé de la University of Wisconsin-Madison, collabore avec le rappeur Kanye West
  • 2009: fondation de la RSVP Gallery, stage au siège de Fendi à Rome
  • 2012: fonde le label streetwear Pyrex Vision
  • 2015: Compte parmi les finalistes du prix LVMH avec sa marque Off-White
  • 2018: entre chez Louis Vuitton

Le personnage est notamment connu pour avoir emporté l’année dernière le British Fashion Award dans la catégorie "Urban Luxe" avec sa ligne Off-White laquelle puise davantage son inspiration au pied des terrains de basket et des lieux de musique que dans les fumoirs les plus selects. Il détrônait ce faisant la marque Supreme, connue pour sa culture hip-hop et skateboard associée à Louis Vuitton pour le défilé automne/hiver 2017.

En allant chercher aux Etats-Unis Virgil Abloh, le label aux damiers du groupe LVMH maintient un élan consistant à se démarquer d’une veine classique trop étroite. Dans la mode en effet, un directeur artistique est censé apporter une impulsion et une dynamique destinées à préserver un business de l’assagissement, dans un marché de consommateurs où ne pas être à l’affût des tendances revient à jouer perdant.

"Des passerelles pour les temps modernes"

Les directeurs artistiques de ce fait sont inclus dans un mercato comparable à celui des joueurs de football. Sartori, Mullane, O’Shea ou encore Pilati sont des valeurs spéculatives au même titre que Neymar ou Ronaldo. La surenchère est de mise. En débauchant Virgil Abloh (qui remplace le Britannique Kim Jones qui lui-même succède à Kris Van Assche chez Dior Homme), Louis Vuitton a sûrement dû faire un chèque substantiel pour décider le jeune créateur américain (38 ans) à franchir l’Atlantique.

La nouvelle recrue, qui s’est fait connaître comme conseiller créatif du rappeur Kanye West, n’est pas un inconnu pour Michael Burke, le président de Louis Vuitton qui a dit hier "avoir suivi avec un grand intérêt son ascension" depuis leur collaboration chez Fendi en 2006. La fiche Wikipedia de Virgil Abloh précise qu’il est "polymathe" c’est-à-dire possédant des connaissances approfondies sur des thématiques pas forcément cohérentes. Dans son communiqué, la firme Louis Vuitton précise qu’il est à la fois artiste, architecte, ingénieur, directeur créatif et designer après avoir décroché un diplôme en génie civil de l’Université du Wisconsin à Madison ainsi qu’une maîtrise en architecture à l’Institut de Technologie de l’Illinois. Il est également détaillé que celui qui est amené à se porter au chevet de la collection hommes avec "effet immédiat", a eu plusieurs fois l’occasion d’exposer son talent comme à la Harvard Graduate School of Design.

Virgil Abloh est tout sauf un débutant dans ce type de collaboration. Il a notamment apporté son concours à des enseignes mondiales telles que Nike. Cette dimension universelle n’est pas la moindre des qualités que vient de s’offrir avec lui Louis Vuitton. En commentant sa nomination, le nouveau directeur artistique a incidemment exprimé sa volonté d’établir de "nouvelles passerelles avec les temps modernes". Tout ce que convoite Louis Vuitton pour satisfaire et agrandir ses marchés.

Des millions d’abonnés

Sa marque Off-White compte plus de trois millions d’abonnés sur Instagram. Ses créations sont également très commentées sur Twitter. La façon dont un follower évoque le 25 mars l’un des prochains modèles ("comment la vapormax x off-white qui sort le 30 j’la prends juste pour la revendre vous m’avez trop frustré"), montre à quel point la chaîne spéculative peut s’étendre autour de produits fétiches avant même d’être disponibles.

Ses rêves les plus fous

"Mon esprit travaille constamment. Je pense en permanence, en parlant à mon équipe tout le temps", déclarait le 2 mars Virgil Abloh au New York Times avant d’admettre une vingtaine de jours plus tard dans le même journal que son nouveau poste chez Louis Vuitton correspondait à un objectif de toujours dans ses "rêves les plus fous".

 

Lire également

Publicité
Publicité