Comparez le programme des cinq "grands" candidats

©Photo News

Économie, fiscalité, immigration... découvrez les positions des cinq candidats sur les principaux thèmes de la campagne de l'élection présidentielle française.

Économie

Jean-Luc Mélenchon:

-Augmentation du Smic net de 16% à 1.326 euros/mois avec création d’une échelle des salaires de 1 à 20 dans les entreprises
-Investir 100 milliards d’euros dans des projets d’intérêt national
-Séparation des banques d’affaires et de détail
-Interdiction des licenciements boursiers

Benoît Hamon:

-Création d’un revenu minimum d’existence (RUE) pour les jeunes et actifs percevant moins de 2.185 euros net/mois.
-Hausse du Smic et des minima sociaux
-Priorité du made in France avec 50% des marchés publics

Emmanuel Macron:

-Réaliser 60 milliards d’euros d’économie sur cinq ans
-Lancer un plan d’investissement public de 50 milliards d’euros
-Supprimer 120.000 postes d’agents publics d’ici 2022

©Photo News

François Fillon:

-Baisse des dépenses publiques de 100 milliards d’euros
-Baisse de 40 milliards des prélèvements des entreprises
-Suppression de 500.000 postes de fonctionnaires
-Allègement forfaitaire des cotisations sociales salariales

Marine Le Pen:

-Abrogation de la loi Travail et renégociation des 35h par branche
-Suppression du régime social des indépendants
-Orienter la commande publique vers les produits nationaux

Fiscalité

Jean-Luc Mélenchon:

-Faire passer l’impôt sur le revenu de 5 à 14 tranches
-Au-delà de 400.000 euros/an, création d’un taux marginal de 90%
-Créer un impôt universel basé sur la nationalité pour lutter contre l’évasion fiscale

Benoît Hamon:

-Mise ne place d’une contribution sociale sur les robots
-Taxe sur les super-profits des banques à hauteur de 5 milliards d’euros
-Renforcer la lutte contre l’évasion fiscale et la fraude

Emmanuel Macron:

-Exonération de la taxe d’habitation pour 80% des ménages
-Prélèvement unique de 30% sur les revenus du capital
-Baisse de l’impôt sur les sociétés jusqu’à 25%
-Réformer l’ISF en le réservant au patrimoine immobilier

François Fillon:

©Photo News

-TVA sociale de 22% (au lieu de 20%)
-Suppression de l’ISF et taux unique d’imposition des revenus du patrimoine à 30%
-Ramener l’impôt sur les sociétés à 25% en 2022
-Baisse de l’impôt des ménages de 30% pour tout investissement dans une PME.

Marine Le Pen:

-Taxation de 3% des produits importés
-Baisse de 10% de l’impôt sur le revenu sur les 3 premières tranches
-Taxe sur l’emploi de salariés étrangers

Europe

Jean-Luc Mélenchon:

-Refonder les traités européens par la négociation soumise à référendum (plan A) en cas d’accord. En cas d’échec, sortie unilatérale des traités européens
-Harmoniser le cadre fiscal européen

Benoît Hamon:

-Plan d’investissement européen de 1.000 milliards d’euros
-Mutualiser une partie des dettes souveraines européennes
-Création d’un Smic européen

Emmanuel Macron:

-Mise en place d’un budget européen
-Création d’un corps de 5.000 gardes-frontières européens
-Création d’un conseil de sécurité européen
-Lancer une harmonisation sociale européenne (formation, santé, chômage…)

©Photo News

François Fillon:

-Réaliser une convergence fiscale
-Doter la zone euro d’une gouvernance éco et pol
-Créer un Fonds monétaire européen (versus FMI)

Marine Le Pen:

-Renégociation des traités européen et référendum sur le maintien de la France dans l’Union européenne
-Sortie de l’euro et de Schengen
-Supprimer la directive sur les travailleurs détachés

Monde

Jean-Luc Mélenchon:

-Sortir du FMI et de la Banque mondiale
-Sortie de l’Otan et création d’une nouvelle alliance mondialiste.
-Refus des traités de libre-échange Tafta et Ceta
-Arrêter les guerres par une diplomatie active

Benoît Hamon:

-Refus des traités de libre-échange Tafta et Ceta
-Proposer une taxe sur les transactions financières.
-Reconnaître l’État palestinien

Emmanuel Macron:

-Lutter contre l’optimisation fiscale des grands groupes internet
-Refuser l’accès du Royaume-Uni au marché unique après le Brexit
-Maintien des sanctions contre la Russie jusqu’au respect des accords de Minsk
-Maintien du Ceta

François Fillon:

-Refus des traités de libre-échange Tafta et Ceta
-Rétablir un partenariat stratégique avec la Chine
-Rétablir le dialogue et les relations avec la Russie
-Discuter avec le régime syrien

Marine Le Pen:

-Refus des traités de libre-échange Tafta et Ceta
-Traçabilité totale de l’origine géographique et du lieu de transformation sur les étiquettes alimentaires
-Politique de co-développement avec l’Afrique

Emploi

Jean-Luc Mélenchon:

-Abroger la loi Travail
-Appliquer réellement les 35 heures et inciter à la semaine de 4 jours
-Généraliser une 6e semaine de congés payés

Benoît Hamon:

-Création de 500.000 emplois dans l’économie sociale et solidaire
-Négociation d’une nouvelle loi Travail
-Reconnaissance du burn-out comme maladie professionnelle

©Photo News

Emmanuel Macron:

-Définir un socle de règles (durée légale, temps travail…) s’imposant aux entreprises
-Création d’une assurance-chômage pour tous, ouverte aux salariés démissionnaires (tous les 5 ans)

François Fillon:

-Abrogation des 35 heures
-39 heures dans les trois fonctions publiques
-Dégressivité des allocations de chômage
-Retraite à 65 ans en 2022

Marine Le Pen:

-Priorité nationale à l’emploi
-Retraite à 60 ans avec 40 annuités
-Refuser la vente d’actifs stratégiques détenus par l’État

Sécurité

Jean-Luc Mélenchon:

-Encourager les peines alternatives de prison
-Ramener les effectifs de police et gendarmerie à ceux de 2007 et restaurer la police de proximité
-Augmenter les moyens de la justice anti-terroriste

Benoît Hamon:

-Création de 9.000 postes de gendarmes et policiers
-Rétablissement de la police de proximité
-Porter le budget de la Défense à 2% du PIB et l’exclure du calcul du déficit.

Emmanuel Macron:

-Recrutement de 10.000 policiers et gendarmes
-Construction de 15.000 places de prison
-Service militaire obligatoire d’un mois
-Création de centres fermés pour les radicalisés

François Fillon:

-Déchéance de nationalité pour les Français partis faire le djihad
-Expulsions des étrangers terroristes, criminels après jugement définitif
-Construction de 16.000 places de prison
-Retour des peines planchers
-Majorité pénale à 16 ans

Marine Le Pen:

-Embauche de 15.000 policiers et gendarmes
-Embauche de 50.000 militaires
-Expulsion de tous les fichés S étrangers
-Déchéance de nationalité française pour les binationaux djihadistes

Immigration

Jean-Luc Mélenchon:

-Améliorer les conditions d’accueil des migrants
-Faciliter l’accès à la nationalité française pour les étrangers légaux
-Régulariser les travailleurs sans-papiers
-Maintien de l’AME et aide au regroupement familial

Benoît Hamon:

-Autoriser les demandeurs d’asile à travailler après 3 mois en France
-Refus de tout quota d’immigration et maintien de l’AME
-Création d’un visa humanitaire européen pour l’accueil des réfugiés

Emmanuel Macron:

-Maintien des accords de Schengen
-Maintien du droit du sol et de l’AME
-Réduire l’examen des demandes d’asile à 6 mois et renvoyer sans délai les déboutés

François Fillon:

-Quotas annuels pour l’immigration légale
-Regroupement familial plus strict
-Renforcement du contrôle aux frontières européennes
-Fin de l’Aide médicale d’État (AME)

Marine Le Pen:

-Instaurer un moratoire sur l’immigration légale
-Réduction du solde migratoire ramené à 10.000 entrées légales/an (hors étudiants)
-Fin du droit du sol et du regroupement familial automatique

Éducation

Jean-Luc Mélenchon:

-Recrutement d’au moins 60.000 professeurs et augmenter leurs salaires
-Augmenter le budget des universités
-Arrêt du financement public des écoles privées
-Scolarité obligatoire de 3 à 18 ans avec cantine gratuite

Benoît Hamon:

-25 élèves maxi par classe en CP-CE1-CE2
-Création de 40.000 postes dans l’enseignement
-Création de 7.500 emplois dans les universités et laboratoires

Emmanuel Macron:

-12 élèves par classe de CP et CE1 dans les zones prioritaires
-Rétablissement des classes bilangues
-Limitation du Bac à 4 épreuves, les autres par contrôle continu

François Fillon:

-Scolarité obligatoire à 5 ans
-Réécriture des programmes d’histoire en faveur d’un "récit national"
-Abrogation de la réforme du collège
-Autonomie des établissements du secondaire

Marine Le Pen:

-Délai de carence de 2 ans pour les enfants d’étrangers avant la gratuité de l’enseignement
-Fin du collège unique et de la réforme des rythmes scolaires
-Port de l’uniforme à l’école

Lire également

Contenu sponsorisé

Partner content