Ce que disent les derniers sondages

©REUTERS

Jean-Luc Mélenchon et François Fillon talonnent le duo de tête constitué d'Emmanuel Macron et de Marine Le Pen dans les derniers sondages. Mais...

Les plus récents sondages sur les intentions de vote placent les quatre premiers candidats dans une fourchette de moins de six points, ce qui rend plausibles tous les scénarios pour le second tour.

L'ancien ministre de l'Economie Emmanuel Macron et la présidente du Front national, Marine Le Pen, conservent un avantage dans les sondages sur leurs adversaires de droite, François Fillon, et de La France insoumise, Jean-Luc Mélenchon. Mais les marges d'erreur, le tassement des écarts et l'effet de la fusillade dans laquelle un policier a été tué jeudi soir à Paris, revendiquée par l'Etat islamique, rendent hasardeux tout pari sur les deux noms qui sortiront des urnes.

"Ce qui exacerbe l'incertitude, ce sont des conditions jamais vues en France", résume Frédéric Dabi, dirigeant de l'Ifop: un président sortant jetant l'éponge, deux générations de dirigeants balayées par les primaires (Manuel Valls, Nicolas Sarkozy, Alain Juppé), un candidat de droite mis en examen et un PS à la dérive faute de prétendants capable de le rassembler.

• Où en est-on?

Emmanuel Macron est toujours en tête des intentions de vote pour le premier tour devant Marine Le Pen, Jean-Luc Mélenchon et François Fillon, selon différents sondages (Ipsos, BVA-Salesforces, Odoxa) publié vendredi et réalisé après la fusillade des Champs-Elysées. En détail et selon Ipsos, à un jour du premier tour, le candidat du mouvement En Marche! est crédité de 24,5% d'intentions de vote (+0,5), devant la présidente du Front national (22,5%, =). Le candidat des Républicains (19,5%, =) dépasse celui de La France insoumise (18,5%) d'un point de pourcentage. Benoît Hamon, investi par le Parti socialiste, est pour sa part crédité d'un résultat stable de 7% des intentions de vote.

• Et pour le second tour?

Quatre des six scénarios de second tour les plus probables opposent un défenseur de l'Europe à l'un de ses contempteurs, Marine Le Pen ou Jean-Luc Mélenchon, que les sondages donnent perdant dans 75% des cas.

Emmanuel Macron, que toutes les enquêtes d'opinion voient accéder au second tour, battrait selon elles la candidate du Front national comme celui de La France insoumise le 7 mai, évitant ainsi une crise existentielle de l'Union européenne. 

Le candidat d'En Marche! est également donné gagnant d'une finale contre François Fillon, dernier membre du probable quatuor de tête du 23 avril, que les sondages voient battre Marine Le Pen le 7 mai mais échouer face à Jean-Luc Mélenchon.

Dans l'hypothèse d'un second tour entre Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon, ce dernier l'emporterait selon ces sondages.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés