Mélenchon dépasse Fillon dans un sondage

©Photo News

A deux semaines d'une présidentielle française très incertaine, Fillon et Mélenchon ont sonné dimanche la mobilisation générale. Un dernier sondage donne 24% à Le Pen et Macron. Pour la première fois Mélenchon (18%) dépasse Fillon (17%).

Le candidat de droite François Fillon et le héraut de la gauche radicale Jean-Luc Mélenchon, tous deux en embuscade derrière les deux favoris, ont sonné dimanche la mobilisation générale pour faire mentir les sondages.

Selon les dernières enquêtes d'opinion, le centriste Emmanuel Macron et sa rivale d'extrême droite Marine Le Pen se qualifieraient le 23 avril pour le second tour de l'élection, mais ils sont tous deux en légère baisse, à environ 23% des intentions de vote.

Présidentielle Française

Retrouvez nos articles et reportages sur l'élection présidentielle française dans notre dossier sur lecho.be/france2017

A l'inverse, le candidat de la France insoumise Jean-Luc Mélenchon est parvenu ces derniers jours à se hisser au niveau du candidat de la droite, François Fillon, avec environ 19% d'intentions de vote au premier tour, selon un sondage BVA publié samedi.

Les deux candidats, qui organisent dimanche des meetings, espèrent toujours figurer au deuxième tour.

"Rien n'est fait! Nous entrons dans une phase cruciale", déclare prudemment Emmanuel Macron, 39 ans, dans un entretien au Journal du Dimanche (JDD), dans lequel il décrit ses priorités au cours des premiers mois de son mandat s'il était élu.

S'il accède à l'Elysée, comme le laissent entendre les sondages, le candidat pro-européen prévoit notamment d'effectuer "un tour des capitales européennes" pour proposer de "doter la zone euro d'un vrai budget" et "pour une vraie Europe à 27 de l'environnement, de l'industrie et de la gestion des migrations".

©REUTERS

L'ancien ministre du président socialiste François Hollande, qui n'a jamais exercé de mandat électif, promet également de soumettre un projet de loi de moralisation de la vie politique "avant les législatives" de juin, qui prévoira en particulier "l'interdiction du népotisme pour les parlementaires, qui ne pourront salarier aucun membre de leur famille".

Une référence limpide au scandale qui éclabousse François Fillon, empêtré dans une affaire d'emplois fictifs présumés attribués à sa femme et deux de ses enfants, payés sur les deniers publics. Parti favori de l'élection, le candidat conservateur, inculpé en mars pour détournement de fonds publics, a chuté dans les sondages derrière Emmanuel Macron et la chef de file du parti anti-immigration et anti-euro Front national, Marine Le Pen.

Indécision record

Un sondage donne Le Pen-Macron au second tour

Jean-Luc Mélenchon passe pour la première fois devant François Fillon dans les intentions de vote pour le premier tour de l'élection présidentielle qui placent toujours en tête Emmanuel Macron et Marine Le Pen, selon un sondage Kantar Sofres One Point pour Le Figaro, LCI et RTL publié dimanche.

Le candidat de la France insoumise gagne six points et est désormais crédité de 18% des intentions de vote, devant le candidat de la droite et du centre dont le score reste stable (17%) par rapport à la mi-mars.

Le fondateur du mouvement En Marche! et la candidate du Front national cèdent eux deux points, à 24%. Quant au candidat socialiste Benoît Hamon, il passe en dessous de la barre des 10%, à 9%. (=> Il soutiendra Mélenchon en cas de défaite)

Pour le second tour, Marine Le Pen serait battue à la fois par Emmanuel Macron(39 contre 61), François Fillon (45 contre 55) et Jean-Luc Mélenchon (43 contre 57).

Dans le cas d'un duel entre Emmanuel Macron et François Fillon, le candidat d'En Marche! l'emporterait face à l'ancien Premier ministre (66 contre 34).

L'enquête a été réalisée en ligne du 5 au 7 avril auprès d'un échantillon de 1.515 personnes inscrites sur les listes électorales représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, constitué selon la méthode des quotas.

Handicapé par ces affaires qui ont pollué le débat électoral, François Fillon veut encore y croire et compte marquer les esprits dimanche après-midi lors d'une grande réunion publique à Paris, où sont attendues 20.000 personnes.

"Tout ce qui ne tue pas rend plus fort", avait lancé vendredi en meeting l'ex-Premier ministre, porteur d'un programme d'austérité, qui se dit persuadé de pouvoir faire mentir les sondages tout comme il l'avait fait en remportant la primaire de la droite, contre toute attente.

Désormais au coude-à-coude avec M. Fillon dans les sondages au terme d'une forte progression ces dernières semaines à la faveur de prestations télévisées remarquées, le candidat de la gauche radicale Jean-Luc Mélenchon tient lui aussi un grand meeting dimanche à Marseille (sud-est) et espère y accueillir des dizaines de milliers de partisans.

L'orateur enflammé de 65 ans, qui prône la rupture avec les traités européens de l'Europe "libérale", la sortie de l'Otan et la fin de la "monarchie présidentielle française", nourrit l'espoir de transformer la dynamique autour de sa candidature en une réelle chance d'être présent au second tour.

"Le paysage a changé, cette élection est beaucoup plus incertaine, plus mouvante qu'en 2012 où elle était dominée par les deux grands partis à l'époque", fait valoir Manuel Bompard, son directeur de campagne.

Le nombre d'indécis n'a jamais été aussi fort en France à deux semaines du vote, y compris chez ceux qui se disent certains d'aller voter. Un Français sur trois environ n'a pas encore décidé pour qui il va voter ou peut encore changer d'avis.

Une indécision record qui complique le travail des instituts de sondage, sous haute surveillance après l'incapacité de leurs homologues anglo-saxons à anticiper l'élection de l'Américain Donald Trump et le vote pour le Brexit au Royaume-Uni.

Autre particularité de ce scrutin: environ un tiers des électeurs disent vouloir s'abstenir, un record pour une élection présidentielle qui parvient d'habitude à mobiliser environ 80% des Français.

Les favoris à l'élection présidentielle française

(Si vous naviguez sur mobile, cliquez ici)

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés