"Je ne suis pas du genre à changer mon portefeuille tous les jours"

©Debby Termonia

Le portefeuille de Bruno Coppens ressemble de plus en plus à celui qu’il avait présenté au lancement du Rallye Boursier. Ses prochains achats pourraient attendre janvier.

Le comédien Bruno Coppens a réalisé quelques emplettes depuis la dernière fois que nous avons analysé son portefeuille. Il a ainsi acheté 5 actions du holding Compagnie du Bois Sauvage , qui détient des parts dans Umicore, Berenberg Bank, Recticel, Neuhaus, ou encore Noël Group. Il a également investi dans la biscuiterie Lotus Bakeries , en acquérant 2 actions. "Ce sont deux sociétés que je voulais avoir dans mon portefeuille depuis le début du concours", explique-t-il, décidé à suivre scrupuleusement sa stratégie de départ.

Son placement dans Lotus Bakeries est directement devenu sa deuxième plus importante position au sein de son portefeuille, derrière Apple dont il détient toujours 30 actions. L’humoriste a d’ailleurs voulu en acheter davantage, jusqu’à quadrupler sa participation. Mais l’ordre a été annulé en raison d’un poids qui serait devenu trop important. Pour mémoire, une ligne d’action ne peut excéder le seuil symbolique de 10% du portefeuille virtuel. Mais pourquoi être autant optimiste pour l’entreprise à la pomme? "Comme je l’ai expliqué la fois dernière, je me dis que les gens font faire des achats compulsifs pendant la période des fêtes."

Son sentiment par rapport à la biotech belge Galapagos est par contre tout autre. Après avoir initialement acheté 10 actions, Bruno Coppens en a revendu la moitié. "Le cours est tombé bien bas. Comme j’ai compris que cela ne me rapporterait pas grand-chose, j’ai décidé de redistribuer mon investissement. Mais je ne voulais pas non plus tout vendre directement. J’ai décidé d’en garder un peu quand même." Il prévoit de vendre ce qui lui reste prochainement et d’investir à la place dans le groupe de cinémas, Kinepolis .

Ses parts actuelles dans la société Galapagos sont pourtant l’un de ses deux investissements rentables, avec Lotus Bakeries. Son portefeuille virtuel affichait jeudi soir une performance de 0,82%, contre 1,82% pour Martin Vanhentenryck (président du Dow Jones Club) et 3,93% pour Caroline Sury (journaliste à L’Echo).

Ses projets pour la suite du concours? "Peut-être investir davantage dans les participations que j’ai déjà, comme Bois Sauvage. Je vais peut-être aussi m’intéresser à d’autres sociétés mais je ne sais pas encore lesquelles", visiblement encore hésitant. Il est en tout cas sûr de ne pas faire grand-chose à court terme. Faute de temps, mais également pour une question de momentum. "Le mois de décembre semble plutôt calme. Je préfère attendre janvier où j’aurai plus de temps. Mais je ne suis pas du genre à changer mon portefeuille tous les jours."

À l’image de sa stratégie, son sentiment général à propos du Rallye Boursier n’a pas vraiment changé: "on peut effectivement gagner le concours sans vraiment s’y connaître". Il reconnaît toutefois que ceux qui s’y intéressent tous les jours ont "plus de chances".

 

L'avis du coach

Youry Huygen, analyste à L'Investisseur

Le rendement du portefeuille de Bruno est peu élevé, mais il faut savoir que depuis le début de la compétition, les marchés européens, à l’instar de l’indice Euro Stoxx 50, n’ont pas bougé. Chapeau bas d’ailleurs aux leaders de ce Rallye Boursier qui affichent un gain provisoire supérieur à 20%! Certes, le rendement de Bruno aurait pu être bien meilleur s’il avait répondu aux questions quotidiennes.

On s’était étonné la deuxième semaine du petit ordre d’achat en Galapagos, inférieur à 800 euros. La vente partielle de ce poste pose encore davantage question, car cette opération lui a coûté 4% en frais. À éviter Bruno! Apple, son gros poste, pourrait profiter – comme il le dit – "d’achats compulsifs" en cette fin d’année. Vu le cash qui lui reste – près de 80% du portefeuille – il va falloir espérer un repli massif des marchés pour faire de nouveaux achats en janvier. Dans nos magasins, ce sera la période des soldes. Bruno mise probablement sur le fait que ce le sera également en Bourse…

 

top 5

Classement (Situation vendredi après-midi? 22/12)

1. Steve velo + 20,3%

2. juoli + 20%

3. Hermanator + 19,50%

4. siReZz + 19,30%

5. TURBO + 19%

La médaille d’argent de la semaine dernière a décroché cette semaine la médaille d’or. Steve velo a pris ses bénéfices sur argenx pour racheter quatre jours plus tard un peu moins de la moitié des actions argenx vendues. Juoli a conservé ses positions. Argenx représente encore l’essentiel de son portefeuille. L’envolée de l’action explique en grande partie la performance des leaders du classement. Juoli détenait vendredi près de 6% en cash, alors que son concurrent a investi la quasi totalité. Steve velo a ainsi renforcé ses positions en Bekaert en achetant 5 actions Bekaert, pour lesquelles il a payé 15 euros de frais de transaction (soit 11,5%).

Le leader actuel est de loin le trader le plus actif du top 3, avec 51 ordres exécutés depuis le lancement du Rallye Boursier, contre 19 pour Juoli et seulement 11 pour Hermanator.

 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content