Signes de détente entre Bruxelles et Kinshasa

©BELGA

L'arrivée au pouvoir du nouveau président congolais semble ranimer les relations diplomatiques entre la République démocratique du Congo et la Belgique. Brussels Airlines va ainsi progressivement retrouver son rythme quotidien pour la liaison Kinshasa-Bruxelles. Autre signe de ce réchauffement, la Maison Schengen, le "consulat européen" géré par la Belgique, va rouvrir ses portes dans la capitale congolaise.

En février 2018, Brussels Airlines se voyait contrainte de réduire la fréquence de ses liaisons entre Bruxelles et Kinshasa, la faisant passer de 7 à 4 vols par semaine. En cause, une décision de l'Autorité de l'aviation civile (AAC) de la RDC qui reprochait à la compagnie basée à Zaventem de ne pas permettre la réciprocité dans l'exploitation des services aériens entre la RDC et la Belgique. Pour beaucoup, cette décision était aussi légitimée par les tensions diplomatiques entre Bruxelles et Kinshasa. 

Ce vendredi, les autorités de l'aviation civile congolaise sont revenues sur leur position. Du coup, Brussels Airlines va pouvoir progressivement rétablir sa fréquence quotidienne entre les deux capitales. 

Accord aussi pour la réouverture de la Maison Schengen

Un autre dossier atteste du réchauffement des relations entre les deux pays depuis l'arrivée au pouvoir de Félix Tshisekedi. La RDC et la Belgique viennent de signer à Kinshasa un "accord en vue de la réouverture de la maison Schengen", une sorte de consulat de l'Union européenne géré par la Belgique pour traiter les demandes de visas des ressortissants congolais au nom de 17 pays du Vieux-Continent. Cet accord a été signé par le conseiller spécial en matière de sécurité du président Félix Tshisekedi, François Beya Kasonga, et le chargé d'affaires ad interim belge en RDC, Philippe Bronchain

Le ministre belge des Affaires étrangères et de la Défense, Didier Reynders, s'est immédiatement félicité de cet accord, premier pas dans la normalisation des relations entre Bruxelles et Kinshasa, plongées dans une crise profonde depuis plus d'un an. "Je salue l'accord permettant la réouverture de la Maison Schengen à Kinshasa. Un premier pas positif pour reprendre les échanges entre #UE & #RDC au bénéfice de la population congolaise qui attend le changement et l'ouverture", a-t-il indiqué sur son compte Twitter.

La Maison Schengen avait suspendu toutes ses activités après la décision de sa fermeture par le gouvernement congolais, le 24 janvier 2018 dans le cadre d'une énième crise diplomatique entre la RDC et son ancienne puissance coloniale. 

Le Premier ministre, Charles Michel, s'est également réjoui de cette double bonne nouvelle, son cabinet évoquant "une victoire diplomatique pour notre pays" et saluant "le geste positif que la Belgique apprécie".  

Lire également

Publicité
Publicité