Le statut des indépendants continue à s'améliorer

©Sofie Van Hoof

Petit à petit, le gouvernement Michel prend des mesures destinées à donner un coup de pouce aux indépendants. L’accord estival comprend de nouvelles mesures qui vont dans le même sens.

Depuis le début de la législature, le gouvernement fédéral a pris plusieurs mesures pour soutenir les travailleurs indépendants, comme par exemple l’augmentation de la pension minimum ou l’élargissement du filet de sécurité en cas d’arrivée d’un concurrent important qui obligerait un entrepreneur à mettre la clé sous le paillasson. Si ces réformes ne sont pas révolutionnaires, elles vont malgré tout dans le bon sens. Aperçu des mesures reprises dans l’accord estival.

15
À partir de l’an prochain, les indépendants auront droit à une allocation après 15 jours d’incapacité de travail.

Allocations en cas de maladie

Pendant les trente premiers jours d’absence pour maladie, les employés continuent à percevoir leur salaire. Idem pour les ouvriers. Pour les indépendants, la situation était moins favorable: jusqu’à présent, ils ne recevaient rien pendant leur premier mois d’incapacité de travail. Les choses sont en train de changer.

 

©Mediafin

À partir de l’an prochain, les indépendants auront droit à une allocation après deux semaines de maladie. Le montant de l’allocation journalière n’est pas modifié (cf. tableau).

Seuil de revenus

Pour les nouveaux indépendants, le seuil de revenus baisse pour le calcul de la cotisation sociale minimale.

Aujourd’hui, les nouveaux indépendants à titre principal paient 20,5% de leurs revenus pendant la première année, avec un minimum de 681,43 euros par trimestre. Les fonds d’assurance sociale calculent ces cotisations par trimestre sur un revenu professionnel forfaitaire net estimé à minimum 13.296,15 euros par an.

À partir du 1er janvier 2018, les cotisations sociales minimales seront calculées sur la base d’un montant réduit pendant les deux premières années.

Les réformes de l'été

Retrouvez en ligne notre dossier consacré aux réformes de l'été et lisez le supplément 'Le Guide Michel été 2017' (disponible ici au format PDF). Une analyse claire et en profondeur des réformes de l’été et des conséquences qu'elles auront pour vous.

Cette baisse du seuil de revenus signifie que le starter devra payer encore moins de cotisations sociales. Pour ceux dont les revenus sont supérieurs à ce plafond, il reste malgré tout conseillé de payer d’emblée des cotisations sociales adaptées à ses revenus pour éviter des rectifications ultérieures.

Pension à temps partiel et unité de carrière

Tout comme les employés, les indépendants peuvent décider de prendre leur pension à temps partiel et continuer à travailler, ce qui leur permet d’élargir leurs droits à la pension. Pour ceux qui ont travaillé plus de 14.040 jours (soit l’équivalent de 45 ans), il est possible de se constituer des droits à la pension supplémentaires.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés