Balta vise une amélioration significative à partir de 2020

©Sofie Van Hoof

Les résultats du deuxième trimestre de Balta sont en ligne avec les estimations. Le groupe de tapis et moquettes confirme ses prévisions pour l'ensemble de l'exercice.

Pour son deuxième trimestre, Balta affiche des résultats plus ou moins en ligne avec les prévisions de KBC Securities. Le chiffre d’affaires progresse de 5,2% à 167,9 millions d’euros tandis que l’Ebitda ajusté se contracte de 3% à 19,8 millions. La marge se tasse passant de 12,8% à 11,8%.

Sur l’ensemble du premier semestre, le groupe spécialisé dans les tapis et moquettes a dégagé des revenus de 351,4 millions d’euros, en hausse de 9,2%. L’Ebitda ajusté reste inchangé à 37,3 millions d’euros, la marge atteignant 10,6%.

Les ventes des quatre divisions de Balta s’affichent en hausse à l’exception de celles "Residential" qui se reculent de 4,3%. Si l’Ebitda global ne bouge pas c’est à cause de la division "Rugs" qui a dégagé des marges plus faibles en raison, entre autres, de coûts plus élevés temporaires.

Le plan Next sur la bonne voie

Du côté du bilan, le dette nette est en légère baisse par rapport au premier semestre de 2018. La ratio d’endettement est passé de 3,8 à 3,7.

Rappelons que Balta a lancé, au premier trimestre, un plan de relance sur trois ans baptisé Next dont l’objectif est d’améliorer sensiblement les bénéfices.

Pour l’ensemble de l’exercice, Balta maintient ses prévisions formulées en mars dernier, à savoir un Ebitda ajusté largement plat par rapport à celui de 2018.

"Nous sommes en ligne avec l’implémentation des différentes initiatives de croissance et de réductions de coûts identifiées dans Next" a indiqué Cyrille Ragoucy, le CEO de Balta, dans un communiqué. "Ce plan produira ses effets sur nos résultats plus tard au second semestre de l’année et apportera une amélioration significative des bénéfice à partir de 2020."


Lire également

Publicité
Publicité