analyse

"Buy, buy Baby", lance ING à propos d'Ontex

Le ciel semble se dégager pour Ontex avec l'embellie observée au quatrième trimestre 2019. ©©Frank Toussaint

Les résultats d’Ontex pour le quatrième trimestre ont été salués par les analystes financiers. Degroof Petercam est passé à l’achat sur la valeur. Le titre s'est envolé de 14,63%.

La semaine dernière, la pression s’était alourdie d’un cran sur la direction d’Ontex . L’actionnaire activiste ENA, qui détient une participation de 14,5% dans le capital du groupe spécialisé dans les produits d’hygiène personnelle jetables, sortait du bois. Déçu de l’évolution du cours de l’action, il réclamait un plan cohérent de création de valeur.

Les résultats publiés mercredi par Ontex et surtout ceux concernant le quatrième trimestre devraient calmer le jeu.

Si, sur l’ensemble de l’année, ils présentent peu de surprises, le dernier trimestre offre, lui, matière à satisfaction. Surtout, il permet d’espérer que le plan de transformation lancé l’an dernier commence à porter ses fruits. Il n’y a qu’à voir l’ebitda trimestriel qui a grimpé de 11% atteignant 72,7 millions d’euros, un chiffre supérieur aux attentes du marché. En clôture, le titre a bondi de 14,63% à 15,59 euros.

 

Peu de prises pour les opposants

"Presque tout va dans la bonne direction pour un management d’Ontex assiégé."
Reginald Watson
Analyste chez ING

"Presque tout va dans la bonne direction pour un management d’Ontex assiégé", relève Reginald Watson d’ING ("acheter"; 18,71 euros) dans une note titrée avec humour "Buy, buy Baby" (Ontex produit des langes, entre autres). Il pointe, notamment, les prévisions d’un ebitda pour 2020 compris entre 270 et 275 millions d’euros supérieures de 5% au consensus. Et souligne que la décision d’investir dans une usine aux USA est un signal que les volumes devraient croître là-bas.

"Avec un cash-flow solide, une réduction de la dette nette, une amélioration des marges et une perspective positive, nous pensons que cet ensemble de résultats offre peu de prises pour les opposants à la société", résume-t-il.

Conseil relevé

17
Degroof Petercam est passé à l'achat sur Ontex. Le broker va réévaluer son objectif de cours actuellement fixé à 17 euros.

Chez KBC Securities, Alan Vandenberghe ("conserver"; 16,5 euros) constate qu’en raison de ses piètres antécédents, Ontex se négocie aujourd’hui avec une forte décote par rapport à ses concurrents. "Dans la mesure où Ontex regagne la confiance et que les craintes au sujet du bilan s’allègent, nous nous attendons à ce que cet écart se resserre." Il se dit satisfait de l’évolution de la dette avec un ratio tombant à 3,5 et de la poursuite de l’amélioration prévue cette année.

Fernand de Boer de Degroof Petercam évoque aussi la décote de l’action Ontex qui, selon ses calculs, dépasse les 30%. "Alors que la société commence à atteindre ses objectifs et que sa situation financière semble s'améliorer, il y a de la marge pour une réévaluation." Il a donc relevé sa recommandation à "acheter" contre "conserver" avant et va réexaminer son objectif de cours qui s’élève actuellement à 17 euros.

Lire également

Publicité
Publicité