En pleine débâcle, Nissan taille dans ses effectifs

©AFP

Nissan annonce la suppression de 12.500 emplois. Le constructeur automobile japonais va également réduire de 10% sa production d'ici à 2022-2023 alors que son bénéfice a fondu de 95% au premier trimestre.

Le japonais Nissan, confronté à une dégringolade de ses profits, a annoncé ce jeudi la suppression de 12.500 emplois parallèlement à la réduction de sa production de 10% d'ici à 2022-2023.

Au premier trimestre de l'exercice 2019-2020 (avril-juin), le partenaire du français Renault a vu son bénéfice net fondre de près de 95% à 6,4 milliards de yens (52 millions d'euros au cours retenu par le groupe), tandis que son chiffre d'affaires reculait de 12,7% à 2.372,4 milliards de yens sur la période, dans un contexte de ralentissement aux Etats-Unis et en Europe.

Restructurations dans six nouveaux sites

Le groupe a déjà commencé à mettre en oeuvre ses douloureuses mesures de restructuration dans huit différents sites et projette de les poursuivre en six autres endroits. Mais, son patron Hiroto Saikawa n'a pas souhaité les préciser, lors d'une conférence de presse au siège du groupe à Yokohama (banlieue de Tokyo). 

"Le volume total de l'industrie a été faible pendant le trimestre et les ventes unitaires de Nissan ont diminué alors que la compagnie poursuit ses efforts pour les normaliser", explique le groupe dans un communiqué, à rebours de la stratégie de course aux volumes menée par son patron déchu Carlos Ghosn.

Les profits ont aussi été affectés par "des facteurs extérieurs tels que les coûts des matières premières, les fluctuations de taux de change" et de lourds investissements dans le domaine technologique et pour répondre au durcissement des réglementations environnementales, souligne Nissan.

En Bourse de Tokyo, avant la publication des résultats officiels, mais après confirmation par le constructeur automobile d'un plongeon de son bénéfice d'exploitation, l'action Nissan a lâché 2,04% à 765,6 yens. Le titre est également coté à Wall Street via un certificat .

Lire également

Publicité
Publicité