"La prime de Lotus Bakeries en bourse est plus que justifiée"

Lotus va distribuer à ses actionnaires un dividende en hausse de 10% à 32 euros par action. ©Lieven Van Assche

Les analystes financiers saluent les résultats solides affichés par Lotus Bakeries en 2019. KBC a relevé son objectif de cours et Degroof Petercam va réévaluer le sien.

C’est sans doute l'une des plus belles – et des plus discrètes – "success stories" de la Bourse de Bruxelles. En l’espace de dix ans, l’action Lotus Bakeries  a été multipliée par plus de neuf et se traite aujourd’hui à 2.920 euros, un niveau qui, soit dit en passant, mériterait bien une division drastique du titre afin de le rendre plus accessible à tout un chacun.

"La performance de l’action a été très solide au cours du dernier mois (+10,3%)", constatent les analystes d’ING ("conserver "; 2.890 euros). "Sur la base de l’ebitda attendu pour 2020, le titre se traite désormais avec une prime de 25% par rapport aux gros groupes de biens de grande consommation."


Dividende en hausse de 10,3%

Une prime que Fernand de Boer, de Degroof Petercam, estime plus que justifiée en raison du track record, de la haute visibilité des bénéfices et de l’augmentation du cash-flow libre. Il reste à "accumuler" sur la valeur, mais va revoir son objectif de cours fixé jusqu’ici à 2.750 euros.

"La performance de l’action Lotus a été très solide au cours du dernier mois (+10,3%)."
ING

En 2019, le producteur de spéculoos, de pâtisseries industrielles et de snacks naturels a signé une bel exercice avec des ventes en hausse de 10% (à 612,7 millions d’euros), supérieures aux attentes. L’ebitda récurrent a grimpé de 12% pour atteindre 123,6 millions, soit une marge de 20% par rapport aux revenus. Fixé à 32 euro, le dividende suit la tendance (+10,3%).   

Crèmes glacées et nouveau biscuit

"Encore une fois, précise le groupe, c’est le premier et le plus large pilier stratégique, Lotus Biscoff (spéculoos), qui a cru le plus en termes absolus." Lotus a lancé l’an dernier une gamme de crèmes glacées à base de spéculoos et vise dix nouveaux marchés pour ce produit en 2020. Il commercialisera aussi cette année un nouveau biscuit de spéculoos fourré.

2.900
euros
KBC Securities a relevé son objectif de cours sur l'action Lotus à 2.900 euros, mais a toutefois abaissé son conseil à "conserver".

"En 2020, la poursuite de l’internationalisation de Lotus Biscoff sur les marchés de grande consommation, la croissance des snacks naturels et les lancements de produits comme la crème glacée et les biscuits fourrés constitueront les principaux moteurs de croissance", estime Fernand de Boer. 

Dette réduite

Chez KBC Securities, Guy Sips retient que Lotus s’est aussi activé à réduire sa dette financière nette à environ une fois l’ebitda, ce qui lui donne une souplesse supplémentaire pour prendre les bonnes décisions stratégiques. Il a relevé son "target" à 2.900 euros, contre 2.700 euros avant, mais a toutefois abaissé son conseil d’"accumuler" à "conserver" en raison de la forte hausse récente de l’action.

Lire également

Publicité
Publicité