La rentabilité d'Ontex s'améliore mais le dividende chute

Le dividende d'Ontex chute de 60% pour l'exercice 2019. ©©Frank Toussaint

Le quatrième trimestre 2019 laisse entrevoir les premiers effets du plan de transformation mis en œuvre chez Ontex. L'ebitda a grimpé de 10% et la marge s'est améliorée. Le dividende est toutefois en nette baisse. Le président du conseil d'administration démissionne. Le titre grimpait de 10% à l'ouverture.

Sur l’ensemble de 2019, Ontex a vu son chiffre d’affaires se contracter de 0,5% à 2,28 milliards d’euros en ligne avec les attentes du marché. L’ebitda ajusté fléchit aussi (-7% à 245,1, millions) et se révèle légèrement supérieur aux estimations. La marge se contracte à 10,7%.  

De son côté, le bénéfice par action chute de 20% à 1,07 euro principalement en raison de l’impact des devises explique le groupe spécialisé dans les produits d’hygiène personnelle jetables. Le dividende brut est fixé, pour sa part, à 16 centimes ce qui correspond à une chute de 60% par rapport à celui de 2018 (41 centimes).

"Amélioration significative"

Au quatrième trimestre, les ventes ont suivi la même tendance à 592,6 millions d’euros (-0,6%) mais la rentabilité s’est toutefois améliorée avec un bond de l’ebitda de 10,6% à 72,7 millions et une marge en hausse à 12,3% contre 11% un an plus tôt.

0,16
euro
Ontex va distribuer un dividende de 16 centimes en baisse de 60% par rapport au précédent.

 "Nous sommes encouragés par l'amélioration significative de notre rentabilité opérationnelle au quatrième trimestre 2019, qui reflète les premiers avantages de notre programme Transform to Grow alors qu'il poursuit sa montée en puissance, et l'assouplissement des indices des matières premières" s’est réjoui Charles Bouaziz, le CEO d’Ontex. 

Le groupe précise que son plan de transformation "Transform to Grow", lancé en mai 2019, et destiné à apporter de la croissance et créer de la valeur pour les actionnaires est sur les rails avec plus de 55% des initiatives en cours. Les premiers résultats tangibles sont déjà visibles et ont contribué à l'amélioration de l'ebitda ajusté tout au long du second semestre 2019 assure-t-il.

Prévisions 2020

Pour 2020, Ontex qui à ce stade affirme ne pas subir l’impact du coronavirus vise un chiffre d’affaires plus élevé, une rentabilité opérationnelle et un bénéfice net.

Nous sommes encouragés par l'amélioration significative de notre rentabilité opérationnelle au quatrième trimestre 2019.
Charles Bouaziz
CEO d’Ontex

Plus précisément, le groupe table sur une hausse des ventes comprises entre 1% et 3% ("low single digit") et sur un ebitda à devises constantes compris entre 270 et 275 millions d’euros contre 245 millions en 2019. Il anticipe des dépenses d’investissement à hauteur de 5% des revenus et va notamment investir dans une usine aux États-Unis. Il compte aussi réduire son endettement. Fin 2019, la dette nette s’élevait à 861,3 millions d’euros en baisse de 46,3 millions sur une année avec un ratio d’endettement de 3,51.

Démission du président

Ontex a, par ailleurs, annoncé la démission de Luc Missorten, le président de son conseil d’administration. Il sera remplacé, après la prochaine assemblée annuelle, par Hans Van Bylen ancien CEO d’Henkel.

Lire également

Publicité
Publicité