La situation de Nyrstar s'empire après une perte colossale en 2018

©nyrstar

A l'issue du premier trimestre, l'Ebitda sous-jacent de Nyrstar a dégringolé de 76% à 15 millions d'euros. Le résultat net de 2018 s'est traduit par une perte de 618 millions d'euros.

Les résultats annuels et trimestriels de Nyrstar ont finalement été publiés dimanche très tard, en fin de soirée.

Pour le premier trimestre, le groupe a vu ses revenus décliner de 15% à 817 millions d’euros. De son côté, l’Ebitda sous-jacent chute de 76% à 15 millions d’euros sous l’effet de la baisse des prix des matières premières (-21% pour le zinc), de la hausse des prix de l’énergie et des volumes de production réduits. L’Ebitda du traitement des métaux a chuté de 47 millions d’euros à 12 millions tandis que celui des activités minières a progressé de 2 millions à 19 millions.

Dette totale de 1,83 milliard

La dette nette excluant les pré-paiements de zinc s’élevait à 1,7 milliard d’euros fin mars, une augmentation de 55 millions par rapport à fin décembre. Pré-paiements de zinc inclus, elle atteint 1,83 milliard.

Nyrstar signale que le déploiement de ses nouvelles installation à Port Pirie progresse bien.

Dans son communiqué, le groupe ne donne aucune information sur le calendrier de la mise en place de son plan de sauvetage. On sait qu'il a réussi a convaincre une majeure partie de ses créanciers de le soutenir. Toutefois, on ne dispose pas de date précise pour le transfert de ses activités opérationnelles dans une nouvelle entité qui sera contrôlée à 98% par son actionnaire actuel Trafigura.

Perte de 618 millions

En ce qui concerne les résultats de l’exercice 2018, ils ne sont guère brillants non plus comme on peut s’en douter. Si le chiffre d’affaires a progressé de 8% à 3,8 milliards d’euros, l’Ebitda sous-jacent, a, lui, chuté de 52% à 99 millions d’euros. Le résultat de l’exercice plonge dans le rouge passant d’un gain de 47 millions d’euros à une perte de 618 millions.

Etant donné que Nyrstar n’a pas pu fournir à temps toutes les informations demandées, le commissaire aux comptes communiquera son avis plus tard. Les résultats annuels seront donc republiés avec l’avis du commissaire.

Nyrstar tiendra son assemblée générale le 25 juin à Bruxelles.

Lire également

Publicité
Publicité