Le Covid-19 n'impacte pas les résultats d'Elia

En 2019, le gestionnaire belge du réseau de transport d'électricité aura vu son chiffre d'affaires grimper de 20% à 2,3 milliards d'euros et son bénéfice net ajusté de 9% à près de 306 millions. ©BELGA

Malgré la crise, les activités d'Elia, le gestionnaire belge du réseau de transport d'électricité, restent opérationnelles. La consommation d'électricité a, en revanche, chuté de 16 à 25% au mois de mars en Belgique.

Elia ne connait pas la crise. C'est du moins ce que laisse entendre le gestionnaire du réseau à haute tension qui profite de la clôture du premier trimestre 2020 pour réitérer ses prévisions pour l'année en cours. "Malgré la crise sanitaire publique extraordinaire et sans précédent, la plupart des activités opérationnelles du groupe Elia se poursuivent en raison de leur importance socio-économique et grâce à nos efforts pour assurer leur continuité", explique l'entreprise dans un communiqué.

Elia ne s'attend donc pas à ce que la crise sanitaire ait un impact matériel sur ses résultats financiers. En Belgique, l'entreprise souligne néanmoins la mise en pause et le report de certains chantiers, entraînant une révision du programme d'investissement de l'année en cours à 285 millions d'euros."Néanmoins, cette révision à la baisse n'aura pas d’impact significatif sur le résultat net (- 0,5 millions €) et nous restons confiants quant à la réalisation d’un rendement des capitaux propres (ROE) compris entre 5 et 6 %", souligne Elia à ce sujet.

16 à 25%
Baisse de la consommation d'électricité
Du fait des mesures de confinement, le gestionnaire du réseau de transport dénote une consommation d'électricité en recul de 16 à 25% par rapport à la première semaine du mois de mars.

Côté allemand des activités, l'entreprise précise que le programme d'investissement reste inchangé.

Baisse de la consommation d'électricité

Du fait des mesures de confinement, le gestionnaire du réseau de transport dénote une consommation d'électricité en recul de 16 à 25% par rapport à la première semaine du mois de mars. En Allemagne, l'impact est moindre, si bien que la filiale de l'entreprise, 50Hertz, a enregistré une baisse moyenne de la consommation de 8%. Dans un cas comme dans l'autre, Elia insiste sur la garantie de la sécurité d'approvisionnement, même en temps de crise.

Enfin, comme confirmé lors de l'assemblée générale ordinaire et extraordinaire tenue ce mardi 19 mai, Elia rappelle qu'un dividende brut de 1,69 € par action sera payé le 1er juin 2020. Autre nouvelle, un homonyme de l'actuel CEO de l'entreprise, Chris Peeters, rejoint le conseil d'administration de l'entreprise en tant qu'administrateur non-indépendant : l'ancien vice-premier ministre Kris Peeters (CD&V).

Lire également

Publicité
Publicité