Pas de hausse du dividende chez Orange Belgium

Michaël Trabbia, CEO d'Orange Belgium. ©BELGA

Les résultats d'Orange Belgium sont conformes aux attentes. Pour 2019, le groupe télécoms table sur un Ebitda ajusté compris entre 285 à 305 millions d'euros.

A l’issue de son dernier trimestre, Orange Belgium a généré un chiffre d’affaires en hausse de 5,1% à 342,2 millions d’euros légèrement supérieur aux attentes des analystes. Sur l’ensemble de l’exercice, il passe de 1,25 milliard d’euros à 1,28 milliard (+2,7%).

Le groupe de télécoms souligne la forte hausse des ventes nettes de contrats mobiles (+117%) pour atteindre 2,5 millions d’abonnés et la nette augmentation des ventes nettes de contrats convergents (+75%)- l’offre Love a déjà séduit 180.000 client- au cours du quatrième trimestre.

"Nos offres illimitées combinées à l’excellence de notre réseau ont convaincu un nombre record de nouveaux clients qui ont souscrit à une offre Orange mobile ou Love en 2018", s’est félicité Michaël Trabbia, CEO d’Orange Belgium.

L’Ebitda ajusté progresse, pour sa part, de 11,3% à 77,4 millions d’euros en ligne avec les estimations. Sur l’ensemble de l’année, il se contracte toutefois de 3,3% à 286,1 millions d’euros, mais reste dans la fourchette prévue par le groupe (de 275 à 295 millions d’euros). La marge atteint 22,4% contre 23,7%, un an plus tôt.

Au niveau du bilan, l’endettement financier net est en recul à 264,3 millions d’euros. La ratio endettement sur Ebitda est donc inférieur à 1 (0,9).

Orange Belgium va distribuer un dividende brut inchangé de 0,50 euro, payable le 16 mai.

Pour 2019, la société vise un Ebitda ajusté de 285 à 305 millions d'euros, tenant compte d’éléments défavorables tels que la diminution des revenus MVNO, l'impact de la nouvelle réglementation sur les appels internationaux et le paiement d’une redevance sur la marque Orange à partir de mai. Le montant total des investissements devrait rester stable.

Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content