Recticel dépasse les attentes

Olivier Chapelle, CEO de Recticel. ©BELGA

A l'issue du premier trimestre, Recticel a dégagé un chiffre d'affaires supérieur aux prévisions des analystes. Les perspectives pour 2018 sont confirmées.

Même s’il a été marqué par des effets de change défavorables (-1,3%), des conditions météo difficiles et une nouvelle hausse des prix des matières premières, le chiffre d’affaires combiné du premier trimestre de Recticel est supérieur aux estimations des analystes. Il passe de 365,3 millions d’euros au début 2017 à 382 millions (+4,6%) un an plus tard. Le consensus attendait une progression de 3,9% à 379,6 millions.

"L’industrie du polyuréthane est de nouveau confrontée avec une hausse des prix des matières premières au cours du trimestre et les équipes de Recticel restent concentrées pour les répercuter sur les clients" a indiqué Olivier Chapelle le CEO de Recticel dans un communiqué.

©Recticel

Les divisions "mousses souples" et "automobile" affichent une croissance de leurs ventes de 6,4% à 170,9 millions d’euros et de 12,8% à 95,5 millions respectivement. Par contre, en raison de la météo difficile, les ventes des segments "literie" et "isolation" se sont contractées de -5,8% à 70,7 millions et -2% à 60,1 millions.

A propos de la division "automobile", que Recticel souhaite vendre, rien de neuf. Olivier Chapelle signale que sa société reste concentrée, entre autres, sur ce désinvestissement.

Pour l’ensemble de l’exercice, le spécialiste des mousses de polyuréthane confirme ses prévisions antérieures. Il prévoit une croissance continue de son chiffre d’affaires et de son Rebitda.

Lire également

Contenu sponsorisé

Partner content