Shurgard distribue un dividende intérimaire

©Wim Kempenaers

Shurgard, le spécialiste du garde-meuble, a dégagé des résultats solides au cours du premier semestre. Le bénéfice sous-jacent grimpe de 10%.

Le groupe Shurgard spécialisé dans les garde-meubles a dégagé, à l’issue des six premiers mois de l’année, des revenus opérationnels en hausse de 5,5% à 126 millions d’euros. Le bénéfice issu de ses activités de location immobilière a progressé, pour sa part, de 8,1% à 77 millions d’euros ce qui représente une marge de 61,6% en hausse de 1,5 point de pourcentage. L’Ebitda s’établit à 68,8 millions d’euros, soit une hausse de 4,8%.

Au final, le bénéfice EPRA (comprenez: sous-jacent) grimpe de près de 10% à 50,9 millions d’euros. Un dividende intérimaire de 0,45 euro par action sera distribué début octobre.

251 millions en caisse

Au cours de la période sous revue, Shurgard a signé 5 projets conditionnés à l’obtention des permis à Londres, Paris et Berlin ce qui est en ligne avec la guidance précise le groupe dans un communiqué. Deux ouvertures ont été réalisées à Londres et Utrecht pour un total de 24,7 millions d’euros. A la fin juin, le groupe coté sur Euronext Bruxelles comptait 231 garde-meubles soit neuf de plus qu’un an plus tôt (+4,1%).

A mi-parcours, le dette nette représentait trois fois l’Ebitda annualisé. Shurgard disposait, à ce moment-là, d’une position de liquidités de 250,8 millions d’euros.

"Notre bilan solide et notre position financière nous permettront de répondre rapidement aux opportunités d’acquisitions tout en investissant dans la croissance organique" a souligné Marc Oursin, le CEO de Shurgard.

Lire également

Publicité
Publicité