Solvay fait mieux que prévu et confirme ses prévisions

©REUTERS

A l'issue du deuxième trimestre, Solvay a généré un bilan supérieur aux estimations des analystes. Le groupe a confirmé ses prévisions antérieures qui avaient été revues à la baisse après les chiffres du premier trimestre. Le titre grimpait de 4% à l'ouverture.

Pour son deuxième trimestre, Solvay a dégagé des chiffres supérieurs aux attentes des analystes financiers. Le chiffre d’affaires progresse de 2,1% à 2,65 milliards d'euros là où il était attendu stable. L’Ebitda sous-jacent se contracte de 3% à 643 millions d’euros (592 millions attendus) et l’Ebit sous-jacent recule de 5,6% à 425 millions d’euros (392 millions).

Pour l’ensemble du premier semestre, cela donne respectivement 5,23 milliards (+2,6%), 1,20 milliard (-0,5%) et 801 millions (-2,6%). La marge d’Ebitda sous-jacent est solide à 23% souligne le groupe chimique belge.

Par divisions

Les divisions "advanced materials" et "advanced formulations" ont vu leur Ebitda fléchir au 2e trimestre. De 17% à 300 millions d’euros pour le premier et de 9,2% à 138 millions d’euros pour le second. Pour la division "adavanced matérials", la plus importante, Solvay évoque une croissance à deux chiffres des volumes de ses programmes aéronautiques, compensant partiellement la baisse liée aux marchés de l’automobile et de l’électronique.

La troisième division de Solvay, "performance chemicals" a vu son Ebitda grimper de 12% à 224 millions d’euros.

De son côté, le résultat par action affiche une hausse de 4,4% à 5,89 euros grâce notamment à la forte contribution de Polyamide en cours de cession. Par contre, le résultat par action des activités poursuivies baisse de 6,7%.

Fidèles à nos attentes

"Les résultats du deuxième trimestre sont fidèles à nos attentes" a estimé Ilham Kadri, la CEO du groupe. "La croissance de nos activités dans les secteurs aéronautique, minier, agricole et dans Aroma Performance, a été annulée par des conditions de marché défavorables dans l’automobile, l’électronique et le pétrole et le gaz."

Pour l’ensemble de l’exercice, Solvay confirme ses prévisions à savoir une croissance de l’Ebitda stable à modestement négative, à périmètre et change constants. Le groupe table aussi sur un free cash flow aux actionnaires Solvay des activités poursuivies autour de 490 millions d’euros.

Stratégie

A son arrivée à la tête du groupe, en mars dernier, la nouvelle CEO a lancé un examen stratégique approfondi afin d’accélérer la création de valeur du groupe. "Nous viendrons partager notre feuille de route stratégique lors de la publication de nos résultats du troisième trimestre en novembre prochain", a-t-elle précisé dans un communiqué.

Lire également

Publicité
Publicité