Un trimestre supérieur aux attentes pour bpost

©Photo News

Bpost a signé des résultats trimestriels conformes à ses attentes et aux perspectives pour 2019 Ils sont cependant supérieurs au consensus des analystes.

Koen Van Gerven, qui quittera bpost en février, semble terminer son mandat sur une bonne note. L'opérateur postal belge a en effet signé des résultats trimestriels meilleurs que prévu par les analystes.

A l’issue du troisième trimestre 2019, le chiffre d’affaires a cru de 0,9% à 881,5 millions d’euros. Les analystes tablaient sur 868,3 millions. L’Ebitda grimpe de 24% à 98,5 millions alors que le consensus tablait sur 88,7 millions. Le résultat opérationnel (Ebit) chute par contre à 34,3 millions, contre 40,6 millions un an plus tôt. Mais là aussi c’est supérieur aux prévisions du marché qui s’attendait à 32,4 millions d’euros. 

Chute des volumes

- La division mail & retail, la principale activité de bpost, voit son chiffre d’affaires reculer de 1,6% à 486 millions d’euros en raison principalement de la diminution de 7,8% du volume de courrier partiellement compensée par la tarification. En recul sensible, l’Ebit s’élève à 38,5 millions subissant l’impact de la baisse des volumes et la hausse des coûts salariaux.

-7,8%
de baisse de volule de courrier
A l'issue du troisème trimestre de 2019, les volumes de courrier distribués par bpost ont baissé de près de 8%

- En revanche, l’activité colis en Europe et en Asie progresse de 6,1% avec un chiffre d’affaires de 198,3 millions. Cette activité profite de la croissance enregistrée en Belgique et aux Pays-Bas grâce au e-commerce. Son Ebit s’élève à 9,7 millions avec une amélioration de la marge grâce notamment à l’arrêt d’activités non rentables.

- Quant aux activités de colis en Amérique du Nord, le chiffre d’affaires est stable (-0,1%) à 241,4 millions d’euros. Selon bpost, l’activité rester affectée par la perte de clientèle de Radial et la révision des prix compensée par le gain de nouveaux clients. L’Ebit s’affiche dans le rouge à - 8,6 millions subissant principalement l’impact de l’évolution du chiffre d’affaires.

Perspectives confirmées

"Ces résultats du troisième trimestre démontrent que nous sommes sur la bonne voie, ils correspondent à nos attentes et nous confortent quant à la réalisation de nos prévisions pour l’année entière ", indique Koen Van Gerven alors que son successeur Jean-Paul Van Avermaet a été désigné ce mercredi. Pour 2019, bpost confirme ainsi son ambition de réaliser un Ebit de 300 millions d’euros.

« Ces résultats du troisième trimestre démontrent que nous sommes sur la bonne voie, ils correspondent à nos attentes et nous confortent quant à la réalisation de nos prévisions pour l’année entière »
Koen Van Gerven
CEO sortant de bpost


Lire également

Publicité
Publicité