AB InBev: "Le second semestre s'annonce prometteur"

©Photo News

Le numéro un mondial de la bière, AB InBev, a publié des résultats trimestriels globalement conformes aux attentes des analystes. Les synergies tirées de la fusion avec SABMiller montent en puissance.

A l’issue du deuxième trimestre, AB InBev a vu son chiffre d’affaires croître de 5% à 14,18 milliards de dollars, en ligne avec les attentes des analystes financiers. Sur les six premiers mois de l’année, il atteint 27,1 milliards de dollars (+4,4%). "Notre croissance s’est accélérée au deuxième trimestre, explique la direction du numéro un mondial de la bière. Les produits ont enregistré une hausse de 5%, grâce à la gestion des revenus et à la premiumisation sur des marchés comme l’Europe occidentale et la Chine ainsi qu’à la croissance des volumes."

 

En termes de volumes de boissons vendues, la progression s’élève à 1% tandis que les volumes des propres bières du groupe ont augmenté de 2,1%. Les quantités vendues sont en baisse au Brésil, aux Etats-Unis et en Colombie mais affichent une bonne croissance en Afrique du Sud, au Mexique et en Australie. Le géant brassicole précise que les produits combinés de ses trois marques mondiales Budweiser, Stella Artois et Corona ont augmenté de 8,9 % pour le trimestre sous revue.

335 millions de synergies

De son côté, l’Ebitda affiche une croissance de 11,8% à 5,35 milliards de dollars, légèrement supérieur aux attentes (5,24 milliards) avec une marge en hausse à 37,7%. Cette progression à deux chiffres est due à la croissance des produits renforcée par la réalisation des synergies issues de la fusion avec SABMiller. Alors que ces dernières atteignaient 252 millions de dollars à l’issue des trois premiers mois de l’année, elles atteignent 335 millions sur le 2e trimestre.

Pour les six premiers mois de l’année, l’Ebitda croît de 9% à 10,16 milliards d’euros avec une marge de 37,5%.

Bon démarrage

Le bénéfice, pour sa part, passe, d’une année sur l’autre de 1,73 milliard de dollars à 1,87 milliard (consensus: 1,89 milliard). Toutefois, le bénéfice par action recule à 0,95 dollar contre 1,06 dollar un an plus tôt et cela pour des raisons comptables et suite à l’augmentation du nombre d’actions en circulation. Sur le semestre, il progresse passant de 1,57 dollar à 1,69 dollar.

"2017 a bien démarré et nous poursuivrons nos efforts afin d’assurer de bons résultats tout au long de l’année, a conclu la direction du groupe. Alors que le deuxième semestre de l’année s’annonce prometteur, notre priorité reste de développer la catégorie ‘bière’ au niveau mondial et de générer une croissance produits durable."

©AB InBev

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés