Année record pour la Gimv mais le bénéfice baisse

Koen Dejonckheere, CEO de le Gimv. ©Photo News

Les montants investis en 2017-2018 par la Gimv ont atteint un niveau record. Le bénéfice, par contre, accuse un net repli. Le dividende est stable à 2,5 euros brut.

La Gimv vient de boucler un exercice 2017-2018 record en termes d’investissements. Ils atteignent 246,2 millions d’euros et jusqu’à 295,3 millions fonds de co-investissement inclus. Au cours de l’exercice, la société cotée sur Euronext Bruxelles a réalisé 12 nouvelles prises de participations et 9 désinvestissements. Elle possède 54 participations en portefeuille.

Les désinvestissements, de leur côté, se sont élevés à 371,1 millions d’euros (418 millions fonds de co-investissement inclus). Le multiple réalisé sur les cessions des participations s'élève au total à 2,3x leur prix d’acquisition initial.

Le résultat du portefeuille s’élève, pour sa part, à 150,4 millions d’euros soit un rendement de 15,6%. Ce rendement de portefeuille est supérieur à l’objectif à long terme de 15% pour la quatrième année consécutive, souligne la société d’investissement flamande dans un communiqué. Le portefeuille total atteint 960,4 millions d’euros sur un bilan de 1,36 milliard ce qui donne une trésorerie de 380,5 millions d’euros.

Au final, le résultat net (part du groupe) s’affiche à 107,1 millions d’euros, en recul de 18,8% par rapport à l’exercice précédent. Par action, il s’établit à 4,21 euros contre 5,19 euros un an plus tôt. A la fin mars, la valeur des fonds propres atteignait 1,27 milliard d’euros soit 50,1 euros par action.

La Gimv distribuera un dividende stable de 2,50 euros brut (1,75 net) qui sera payé entièrement en espèces.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content