Atenor fait ses premiers pas au Portugal

The One. ©Atenor

La société de promotion immobilière Atenor termine 2018 sur un résultat net en hausse de près de 60% par rapport à 2017. Pour 2019, la société tourne ses efforts vers la commercialisation et le développement de ses projets en portefeuille. Et elle vient de se porter acquéreur d'un terrain au Portugal.

Atenor annonce avoir signé, pour compte d’une nouvelle filiale, un compromis portant sur l'acquisition d’un terrain d’environ 8.000 m² à Lisbonne, au cœur du quartier de l’ancienne Exposition Universelle de 1998, appelé aujourd’hui Parc des Nations. C'est la première fois que la société belge effectue un investissement au Portugal. Le projet prévoit le développement de 28.000 m² de bureaux, de 1.240 m²de commerce hors-sol ainsi que des emplacements de parking privé et public.

 

Le groupe immobilier a aussi présenté ce lundi ses résultats annuels. L'exercice 2018 s'est terminé par un bénéfice net de 35,18 millions d'euros, en hausse d'environ 60% par rapport à l'année précédente (22,18 millions d'euros). La vente de la société The One Office - propriétaire de la tour One -  à la société d’investissement allemande Deka Immobilien Investment, a influencé les résultats annuels d'Atenor, tout comme celle de Naos SA, en état futur d'achèvement. Atenor a aussi bénéficié des revenus locatifs générés en Europe centrale par ses immeubles à Bucarest et à Varsovie.

"Atenor a récemment fait ses premiers pas en Flandre (Deinze)."

Le bénéfice net par action s'élève à 6,25 euros et le dividende brut à 2,20 euros par action, soit une hausse de 5,77% par rapport aux 2,08 euros l'année précédente.

Les produits de ses activités ordinaires s'établissent à 99,77 millions d'euros, tandis que les autres produits opérationnels, en forte hausse, s'élèvent à 41,12 millions d'euros. Le résultat opérationnel s’établit à 46,04 millions d'euros contre 35,38 millions en 2017, influencé majoritairement cette année par la cession de participations dans les projets The One, City Dox, Naos, Buzzcity...

La trésorerie disponible s’élève à 106,59 millions d’euros contre 43,29 millions d’euros à fin 2017.

23 projets en développement

L’ensemble des projets en portefeuille a connu une évolution favorable au cours de l’année 2018. "Cette année encore, nous soulignerons la diversité des sources de résultats, conséquence de la diversification fonctionnelle et géographique de nos activités", relève Atenor dans son communiqué. A la suite des dernières transactions, le portefeuille compte actuellement 23 projets en développement pour un total de l’ordre de 865.000 m².

La société de promotion immobilière aborde 2019 avec confiance, "portée par l'avantage que représentent la diversification internationale et la qualité de ses projets en portefeuille, malgré les incertitudes inhérentes à l'activité de promotion immobilière", indique son administrateur délégué Stéphan Sonneville.

En outre, Atenor, qui indique que le repositionnement commercial de l'immeuble Nysdam à La Hulpe est accompli et affiche un taux d'occupation de 96%, va enclencher le processus de vente de l'immeuble, sans qu’il ne soit possible d’en déterminer le calendrier à ce stade. Les travaux de rénovation des bureaux à front de rue du bâtiment Les Berges de l'Argentine - également à La Hulpe - sont terminés. Leur commercialisation est en cours. "La deuxième phase du projet (22.000 m² de logements), a été entièrement revue afin de rencontrer les desiderata exprimés par la commune. Une demande de permis sera introduite dans les meilleurs délais", indique la société de promotion immobilière.

"En 2019, tous les efforts seront tournés vers la commercialisation et le développement des projets en portefeuille", rappelle la Atenor: "Après une acquisition à Varsovie au début 2018, la signature d’une promesse d’achat pour un deuxième terrain en région parisienne, une première acquisition à Düsseldorf (Allemagne), Atenor a récemment fait ses premiers pas en Flandre (Deinze)."

Lire également

Publicité
Publicité