Audience et résultats meilleurs que prévu pour Twitter

©AFP

Avec 139 millions d'usagers quotidiens monétisables contre 135 prévus, le réseau social Twitter a publié ce vendredi des résultats supérieurs aux attentes du marché.

Twitter , qui est surveillé de près sur la croissance de son audience après avoir dû supprimer de nombreux faux comptes, a livré un bulletin trimestriel supérieur aux attentes des analystes. En effet, le réseau social fait mieux que prévu en termes d'usagers quotidiens monétisables, au nombre de 139 millions contre 135 prévus. 

Son chiffre d'affaires atteint 841 millions de dollars, en hausse de 18% sur un an au deuxième trimestre.

Son titre bondissait de plus de 7% à l'ouverture de la Bourse de New York.

Ses ventes ressortent largement supérieures aux prévisions du marché, grâce à la croissance de ses revenus publicitaires, +21% à 727 millions de dollars. Une progression que le PDG du groupe, Jack Dorsey, attribue notamment aux outils à base d'intelligence artificielle. Ils permettent "de fournir des contenus plus pertinents, ce qui augmente l'usage quotidien de Twitter", a-t-il commenté dans le communiqué de résultats.

"La valeur de Twitter pour le secteur publicitaire ne tient pas à la taille de son audience mais à l'implication de ses utilisateurs", a commenté Jasmine Enberg, analyste chez eMarketer. "Cette forte croissance des usagers quotidiens monétisables montre que les utilisateurs de twitter adhèrent à la plateforme, ce qui devrait plaire aux annonceurs."

La société enregistre un bénéfice net de 1,1 milliard de dollars grâce à une remise d'impôt exceptionnelle, ramené à 37 millions une fois retiré cette donnée.

Prévisions

Pour le troisième trimestre, elle prévoit un chiffre d'affaires compris entre 815 et 875 millions de dollars. Sur le reste de l'année, le réseau prévient qu'il va devoir continuer les investissements pour assurer la surveillance des comportements inappropriés et générer de la croissance. "Les résultats du prochain trimestre montreront si Twitter peut continuer à soutenir sa croissance malgré les retours négatifs des utilisateurs sur la refonte du site intervenue en juillet", a prévenu Jasmine Enberg.

Lire également

Publicité
Publicité