Balta en bonne voie pour atteindre ses prévisions

Le groupe de tapis et moquettes Balta, qui a connu des trimestres difficiles, a vu ses ventes croître de 13% au cours des trois premiers mois de 2019.

"Nos résultats du premier trimestre sont en ligne avec nos attentes et nous sommes sur la bonne voie pour réaliser les prévisions que nous avons données en mars dernier", résume Cyrille Ragoucy, le nouveau CEO de Balta . Rappelons qu’à ce moment-là le groupe de tapis et moquette annonçait tabler sur un Ebitda ajusté largement inchangé par rapport à celui de 2018.

Pour les trois premiers mois de l’année, Balta a vu son chiffre d’affaires grimper de 13,1% à 183,5 millions d’euros alors que KBC Securities tablait sur un chiffre de 163,6 millions d’euros. C’est la division tapis qui affiche la plus forte croissance (+23%).

De son côté, l’Ebitda ajusté progresse de 3,5% à 17,5 millions d’euros et dégage une marge de 9,5%. L’Ebitda croît moins rapidement que les ventes en raison des investissements dans Next, le programme stratégique sur trois ans, et l’impact négatif attendu des coûts de l’inflation. Les premiers bénéfices de Next sont attendus plus tard cette année, précise Balta dans un communiqué avec un impact plus significatif à partir de 2020.

Du côté du bilan, la dette nette est stable par rapport au dernier trimestre 2018 à 305,8 millions d’euros incluant un montant de 42,1 millions lié à une nouvelle norme comptable (IFRS 16). Le ratio d’endettement est stable également à 3,6.

Lire également

Publicité
Publicité