Barco dépasse les 2 milliards de capitalisation boursière

Jan De Witte, le CEO de Barco. ©BELGA

Le spécialiste des technologies de l’image a dépassé les 2 milliards d’euros de capitalisation boursière pour la première fois depuis 1999 après avoir relevé ses prévisions de croissance pour 2019.

Barco a dégagé, à l’issue du premier trimestre, des ventes en hausse de 8,4% à 242,8 millions d’euros. Ce chiffre est supérieur aux attentes des analystes (236,7 millions).

La croissance la plus forte (+17% à 86,5 millions d’euros) a été constatée au niveau de la division "entreprise" grâce à l’élan soutenu et ininterrompu dont bénéficient "clickshare" et "control rooms", souligne le groupe spécialisé dans la technologie de l’image. Cette division a signé son troisième trimestre consécutif sous le signe de la croissance des ventes en glissement annuel.

Pour la division "loisirs", la croissance atteint 5,5% à 94,1 millions et pour les "soins de santé", elle s’élève à 2,7% à 62,2 millions.

Au cours du premier trimestre, Barco a, par ailleurs enregistré des commandes équivalentes à 269 millions d’euros, soit une augmentation de 10%. Fin mars, le carnet de commandes atteignait 341 millions d’euros en hausse de 12,4 millions par rapport au premier trimestre de l'exercice écoulé.

En guise de prévisions pour l’ensemble de l’exercice, Jan De Witte, le CEO de Barco compte "produire une croissance du chiffre d’affaires moyenne à élevée ('mid to high single digit' dans le communiqué en anglais), en supposant que les devises et l’environnement économique restent stables, avec une croissance constante de l’Ebitda et de la marge Ebitda".

La prévision antérieure de Barco faisait état d'une croissance autour de 5% ("mid single digit").

L'action au record 

Les réactions des analystes sont positives. Degroof Petercam a relevé son objectif de cours pour l’action à 175 euros contre 140 euros avant. La recommandation reste à  "acheter". KBC Securities a aussi relevé son objectif de cours à 160 euros, contre 155 euros euros. La recommandation reste à "accumuler". Kepler Cheuvreux maintient sa recommandation à l’achat et a relevé son objectif de cours à 165 euros, contre 145 euros.

L’action qui a touché un record mercredi a connu un début d’année en fanfare, avec une hausse de près de 60%. La capitalisation boursière a augmenté de plus de 700 millions d’euros, ce qui représente plus que la capitalisation boursière totale d’Agfa-Gevaert (662 millions d’euros). 

Lire également

Publicité
Publicité