Barco porté par le succès d'un produit vedette

©Jaspers-Eyers

Au cours du premier semestre, Barco a vu ses ventes progresser de 8,3%. Son Ebitda grimpe de 31% et affiche une marge en hausse à 13,6%.

A l’issue des six premiers mois de l’année, Barco a généré des ventes de 496,4 millions d’euros, en hausse de 8,3%, mais inférieures aux prévisions des analystes compilées par Bloomberg qui tablaient sur un chiffre de 512 millions d’euros. Les commandes ont progressé de 7,5% à 533,8 millions d’euros. Les commandes et les ventes ont augmenté dans chaque division, précise Barco dans un communiqué.

Dans le segment entreprises, une croissance à deux chiffres de Clickshare (système de présentation sans fil à partir d'un portable, Ndlr) et des Control rooms a soutenu la forte performance des activités. Clickshare est désormais installé dans 600.000 salles à travers le monde, soit 100.000 de plus qu'à la fin de l'année dernière.

Ebitda supérieur aux attentes

L’Ebitda dans cette division a bondi de 75% à 35,5 millions d’euros. Si l’on ajoute les divisions "loisirs" et "santé", l’Ebitda total atteint 67,6 millions d’euros, en hausse de 31%. Il est légèrement supérieur aux attentes des analystes (65,6 millions d’euros). La marge a progressé de 3,3 points de base pour atteindre 13,6%. Toutes les divisions ont affiché des marges Ebitda en hausse en comparaison avec le premier semestre 2018, souligne le groupe spécialisé dans les technologies de l'image.

De son côté, le bénéfice net a bondi de 58% pour s’établir à 43,1 millions d’euros, soit 3,44 euros par action contre 2,20 euros un an plus tôt.

Prévisions confirmées

Pour l’ensemble de l’exercice, Barco table toujours sur une croissance de ses ventes à un chiffre compris entre le milieu et le haut de la fourchette ("mid to high single digit"), soit entre 5 et 10%. Le groupe avait déjà relevé ses prévisions à l’issue du premier trimestre, passant de "mid" à "mid to high single digit", une modification qui nous avait échappé dans notre précédent article sur Barco. Pour la marge Ebitda, il vise une performance en ligne avec celle du premier semestre.

"Nous trouvons encourageant de constater que les mesures prises pour établir une base d'activité plus solide, notamment les investissements consentis dans des solutions innovantes et à l'affinement des stratégies de commercialisation, portent leurs fruits", s’est félicité Jan De Witte, le CEO de Barco.

Lire également

Publicité
Publicité