Publicité
Publicité

Bekaert fait mieux qu'attendu

©BELGA

Bekaert qui a fait état d'un chiffre d'affaires supérieur aux attentes maintient ses prévisions pour l'ensemble de l'année.

Bekaert a généré, à l’issue du 3e trimestre, un chiffre d’affaires consolidé de 1,070 milliard d’euros, en hausse de 10% d’une année sur l’autre et supérieur aux attentes des analystes. L’Amérique du Nord et l’Amérique latine affichent une croissance à deux chiffres: 19% pour la première et 16% pour la seconde.

Sur les neuf premiers mois de l’année, le tréfileur a réalisé des ventes consolidées de 3,227 milliards d’euros, soit une progression de 5%. Le marché tablait sur une croissance de 3% à 3,175 milliard.

La croissance des volumes (+3%) et l’effet conjugué de la répercussion des hausses du prix du fil machine et de l’effet prix-mix (+7%) ont stimulé la croissance organique du chiffre d’affaires de +10%, explique Bekaert dans un communiqué. Cette croissance a toutefois été partiellement annihilée par des mouvements de change défavorables (-3,3%) et l’incidence des désinvestissements (-1,5%).

Prévisions

Pour le reste de l’exercice, Bekaert s'attend à ce que la demande forte se maintienne sur les marchés de l’automobile et de la construction au cours du quatrième trimestre.

Dans la perspective actuelle et sous réserve de circonstances exceptionnelles imprévisibles, le groupe prévoit que l’Ebit sous-jacent du deuxième semestre dépassera la performance du premier semestre 2018. "Comme indiqué précédemment, nous mettons en œuvre des actions visant à réduire l’endettement net d’ici la fin de l’année" ajoute-t-il.

Départ du CFO

Bekaert annonce, par ailleurs, que la directrice financière, Beatríz García-Cos Muntañola, a décidé de quitter la société. Frank Vromant, executive vice-president de Bekaert Americas, a été nommé CFO par intérim, avec effet immédiat. 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité