BNP Paribas vise plus de 3 milliards d'économies d'ici 2020

©REUTERS

Le groupe bancaire BNP Paribas fait état d'une bénéfice annuel dépassant les 7 milliards d'euros. Le plan stratégique 2014-2016 désormais terminé avec l'obtention des résultats souhaités, le groupe lance un nouveau plan qui passe par de nouvelles économies. IL revoit aussi sa politique de dividende. Une bonne nouvelle pour la Belgique.

Croissance et rentabilité, tels sont les objectifs du nouveau plan stratégique du groupe BNP Paribas ."Le plan capitalise sur la force du modèle intégré et diversifié", lit-on dans un communiqué. "Il tient compte des contraintes réglementaires qui continuent de s’accroître sur la période dans le référentiel actuel de Bâle 3. Il vise à construire la banque de demain en poursuivant le développement des métiers et en mettant en oeuvre un programme ambitieux de nouvelle expérience pour les clients, de transformation digitale et d’économies."

Désormais donc, la banque sera organisée sur trois piliers:

• Domestic Markets
• International Financial Services
• Corporate ans Institutional Banking

De manière chiffrée, ce plan vise à l'horizon 2020 un bénéfice en croissance annuelle de 6,5% pour une rentabilité sur fonds propre équivalente à 10%.

Trois milliards d'euros seront investis entre 2017 et 2019 pour soutenir ce plan, qui passe aussi par 3,4 milliards d'euros d'économies, voire 2,7 milliards d'euros d'économies chaque année dès 2020.

Ces objectifs sont déjà qualifiés de modestes comparé aux efforts consentis durant les dix dernières années.

Pour l'heure, BNP Paribas affiche un résultat net annuel de 7,7 milliards d'euros (+15,1%), soit 6 euros par action. Un résultat toutefois affecté par certains éléments exceptionnels. Sans cela , la progression est de 6,3% à 7,8 milliards. Par éléments exceptionnels, le groupe BNP Paribas entend notamment les effets de la cession de la participation dans Klépierre-Corio.

Le produit net bancaire s’élève à 43,4 milliards d’euros (+1,1%) avec quelque 29 milliards de frais de gestion (+0,4%).

Au titre du dernier trimestre, BNP Paribas affiche un résultat net de 1,4 milliard pour un produit bancaire de 10,65 milliards d'euros.

Le groupe fait enfin état d'un ratio "common equity Tier one" de 11,5%. La liquidité s'établit avec un LCR de 123%.

Des résultats conformes aux attentes, souligne le groupe. Les analystes Reuters se montrent eux déçus. ILs tablaient sur un résultat net trimestriel de 1,50 milliard d'euros. Jefferies pointe l'exercice décevant de la banque italienne.

Et du côté de BNP Paribas Fortis?

Le moteur continue de ronronner du côté de la Belgique. Le résultat avant impôt accuse une légère baisse de régime (-1,1%) à 918 millions d'euros. "Le groupe souligne toutefois la progression de 8% si on fait abstraction de l'évolution de la taxe bancaire et d'éléments exceptionnels.

Le produit net bancaire progresse de plus de 3% avec certes des frais de gestion également en hausse de près de 5%, eux également impactés par notamment la taxe bancaire.

En terme d'activité commerciale, BNP Paribas affirme avoir enregistré une hausse de 5,8% des dépôts, aidée par la hausse des dépôts à vue.

Les crédits affichent, eux une hausse de 4,7%, boostés par les crédits aux particuliers et notamment les crédits hypothécaires. Les crédits aux PME tirent également leur épingle du jeu.

©Document BNP Paribas

345 millions de dividendes anticipés pour la Belgique

Concrètement, et malgré des "vents contraires" macroéconomiques et réglementaires, la banque vise, avec ses prévisions bénéficiaires, un taux de distribution des profits porté de 45% à 50%. Une ambition qui devrait aboutir à un dividende en hausse moyenne de 9% par an.

Pour l'exercice 2016, le dividende est proposé à 2,70 euros contre 2,31 euros pour 2015. Pour l'Etat belge, qui détenait au 30 juin 2016 10,3% du capital, cela représente un dividende potentiel de quelque 345 millions d'euros. La hausse moyenne de 9% annuelle souhaitée est également une bonne nouvelle pour la Belgique

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés