Bon premier semestre pour ING Belgique

©Thierry du Bois

La filiale présente un bon bulletin financier semestriel alors que, du côté de la maison mère néerlandaise, le bénéfice se tasse (-3%) et les coûts augmentent (+4%).

Sur les six premiers mois de l'année, ING Belgique a réalisé un bénéfice net de 303 millions d'euros, en hausse de 12% par rapport à la même période un an plus tôt.

La filiale belge a réalisé 12% du bénéfice net semestriel du groupe néerlandais, qui a dégagé 2,6 milliards d'euros de bénéfice net en six mois (-3% sur un an). Le résultat avant impôt réalisé en Belgique pointe, lui, à 435 millions d'euros (+14%).

On notera que, contrairement à d'autres maisons, les revenus d'intérêt ont progressé de 6% chez ING Belgique, malgré la détérioration des taux d'intérêt. La banque l'explique notamment par "de meilleures marges au niveau des crédits". Les revenus de commission sont également à la hausse (+7%).

Recul des coûts

1.871
départs
A ce stade, 1.871 collaborateurs ont quitté la banque depuis le déclenchement de la restructuration, en octobre 2016 et ce, sous une forme ou sous une autre: départ anticipé 55+, licenciement sec, départ volontaire,...

Autre point à signaler, les coûts reculent de 2,7%. Il y a eu l'effet d'une reprise de provision, mais il y a aussi la baisse des frais de personnel (-2,7% ici aussi). C'était toute l'ambition de la restructuration enclenchée en octobre 2016 par la banque "oranje", synonyme de disparition de 3.500 emplois, soit un job sur trois

A ce stade, 920 collaborateurs ont quitté la banque via un départ anticipé (proposé aux 55+) et 120 autres le feront ultérieurement. S'y ajoutent 426 départs volontaires, 86 départs pour lancement de sa propre activité et 439 licenciements secs depuis l'annonce de la restructuration / transformation. Autrement dit, 1.871 personnes ont quitté la banque à ce stade, d'une manière ou d'une autre. 

Ceci n'a pas empêché ING Belgique de recruter 400 collaborateurs au premier semestre, ce qui situe l'emploi à 7.500 équivalents temps plein au 30 juin.

Au plan commercial, l'encours de crédits a progressé de 4% (à 106 milliards d'euros), quand les dépôts confiés par la clientèle ont progressé de 3% (à 105 milliards), ce qui signifie que la banque a octroyé un peu plus de crédits qu'elle n'a de dépôts.

Nouvelle app

ING Belgique lancera, par phases, une nouvelle version de son app bancaire à l'automne. Après avoir été à la pointe du mobile banking, la banque a pris du retard sur ce terrain ces dernières années. Il est temps pour elle de proposer une app modernisée. C'est pour bientôt.

Lire également

Publicité
Publicité