Des produits dérivés enfoncent le bénéfice de Telenet, le titre flanche

John Porter, le CEO de Telenet. ©BELGA

En raison d'une perte de 58,2 millions d'euros sur des produits dérivés, le bénéfice de Telenet a chuté de 55%. Les chiffres trimestriels du câblo-opérateur sont sous les attentes des analystes. L'action chutait de 9% en début de matinée.

Déception chez Telenet : la plupart des chiffres-clés du premier trimestre sont sous les estimations des analystes. Ainsi en va-t-il pour le chiffre d’affaires qui s’établit à 618,4 millions d’euros, en hausse de 1% par rapport à la même période de l’an passé, alors que le consensus visait 628,7 millions d’euros. Le câblo-opérateur flamand se félicite toutefois du succès persistant de ses forfaits quadruple play "Wigo" malgré un environnement hautement concurrentiel. Il comptait 333.600 abonnés fin mars, soit 15.000 de plus au premier trimestre, ce qui représente environ 15% des relations client.

Malgré une hausse de 6% à 307,8 millions d’euros, l’Ebitda ajusté passe également à côté des objectifs des analystes qui l’estimaient à 317,5 millions d’euros.

La plus grosse déception se trouve au niveau du bénéfice net qui est divisé par plus de deux passant de 65,8 millions d’euros à 29,7 millions là où le consensus attendait un chiffre de 59 millions d’euros. Il a été impacté par une perte, hors trésorerie, de 58,2 millions d’euros sur des produits dérivés alors que, dans le même temps, il a été acté un gain de change de 42,6 millions sur la dette libellée en dollars.

Pour l’ensemble de l’exercice, Telenet confirme ses prévisions à savoir une croissance de l’Ebitda ajusté remanié de 7-8% et une croissance stable de son chiffre d’affaires. Le groupe s’attend à un flux de trésorerie compris entre 400 et 420 millions d’euros en 2018.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content