Le bénéfice d'Aperam en hausse de 5,3% au deuxième trimestre

©Mathieu Paternoster

Le fabricant d'acier Aperam, détenu majoritairement par la famille Mittal, a augmenté son bénéfice net de 5,3% à 80 millions d'euros au deuxième trimestre.

Aperam voit son bénéfice net augmenter de 5,3% à 80 millions d'euros au deuxième trimestre de 2018, a annoncé le fabricant ce mardi en soulignant la "demande solide" en Europe et au Brésil.

Les ventes ont atteint 1,2 milliard d'euros à fin juin, en hausse de 5,8%, soutenues par la croissance de la division acier inoxydable et aciers électriques qui représente plus de 80% du chiffre d'affaires. 

Le bénéfice net et le chiffre d'affaires sont en dessous du consensus d'analystes établi par Factset, mais l'Ebitda (+2,6% sur un an à 150 millions d'euros) est conforme aux attentes.

Sur l'ensemble du premier semestre, le bénéfice net a enregistré une petite progression, à 165 millions d'euros (contre 164 millions un an plus tôt).

Pour Timoteo Di Maulo, directeur général d'Aperam, "le groupe a amélioré sa performance opérationnelle sur le trimestre écoulé grâce à une demande solide au sein des marchés européens et brésiliens" et à un "modèle de gestion robuste".

Prévisions

Concernant les perspectives, le groupe s'attend à une baisse de l'Ebitda au troisième trimestre suite au ralentissement saisonnier traditionnel en Europe.

Timoteo Di Maulo est "confiant quant aux fondamentaux du marché de l'acier inoxydable", malgré des importations élevées en Europe. Le directeur table sur la reprise du marché brésilien et sur l'impact positif des "initiatives stratégiques" du groupe.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content