Le début du retour en grâce pour Ontex?

©Lieven Van Assche

A contre-tendance, le titre survole le Bel 20 après la publication de ses résultats. Ontex dévoilera sa nouvelle stratégie lors de sa journée investisseurs prévue le 8 mai.

Très belle performance boursière ce vendredi matin pour Ontex . Alors que la déprime règne sur les marchés après les prévisions économiques de la BCE et une médiocre statistique commerciale chinoise, l’action du spécialiste des produits d’hygiène personnelle s’offre le luxe de grimper de plus de 5% dans la foulée de la publication de ses résultats.

Il faut dire que le titre revient de loin. Il a fondu de 35% l’an dernier après les espoirs déçus d’une offre publique d’acquisition (OPA) dans le chef du Français PAI Partners. Sans compter les difficultés persistantes rencontrées au Brésil.

Pour redonner confiance à ses actionnaires dont le principal n’est autre que le holding GBL avec une participation de près de 20%, le groupe avait promis de concocter un plan permettant de leur assurer de la création de valeur.

Rendez-vous le 8 mai

Un coin a été levé ce matin avec l’annonce d’un plan de transformation. "Ontex réserve les détails de son grand plan stratégique pour sa journée investisseurs qui se tient le 8 mai" a souligné Reginald Watson d’ING ("acheter"; 28,7 euros).

En plus d’un effet de rattrapage, l’action a également profité des résultats publiés ce matin. Si au niveau de l’année, ils sont en ligne avec les attentes, ceux du dernier trimestre ont surpris positivement. Sur deux points. Les ventes se sont révélées supérieures aux estimations et la situation au Brésil semble se normaliser progressivement. Petite déception, par contre, du côté de l’Ebitda.

Les prévisions non chiffrées pour l’exercice en cours ont été accueillies avec une certaine réserve en raison de la faiblesse annoncée du premier trimestre et de leur manque de clarté du moins en ce qui concerne les ventes.

"Vu un quatrième trimestre léger et les premiers commentaires sur le premier trimestre, nous restons sur le côté", écrit Alan Vandenberghe de KBC Securities ("conserver"; 18 euros). "Le rapport risque/récompense n’est pas assez intéressant."

Décote justifiée

Fernand de Boer de Degroof Petercam ("conserver"; 21 euros) estime que les prévisions sont en ligne avec ses attentes et celles du consensus des analystes.

Pour lui, le niveau actuel de l’action est justifié. "Sur la base de certains multiples, le titre affiche une décote de 25% par rapport à ses concurrents. Toutefois, ajoute-t-il, étant donné la différence dans la marge du cash-flow, nous considérons la décote comme justifiée. Nous n’attendons pas de ré-appréciation (de l’action, Ndlr) avant que l’entreprise ne présente une mise à jour convaincante de sa stratégie."

Précisons encore que JP Morgan a relevé sa recommandation sur Ontex passant de "sous-pondérer" à "neutre". L'objectif de cours reste toutefois à 17 euros.

Lire également

Publicité
Publicité