Les marges d'Ontex sont sous pression

Charles Bouaziz, CEO d'Ontex. ©Thomas De Boever

Les taux de change et un marché difficile au Brésil affectent les marges d'Ontex. Le groupe présente de bonnes ventes et prévoit que son chiffre d'affaires soit encore solide au prochain trimestre. Mais sait déjà que ses marges resteront affectées par ses activités brésiliennes.

Au 3e trimestre, les ventes d'Ontex ont progressé de plus de 16% sur un an, à 592,4 millions d'euros. C'est plus faible qu'attendu puisque le consensus donnait le chiffre d'affaires autour de 604 millions. Toutes les catégories de produits ont fourni de bonnes performances.

Mais il s'agit d'un chiffre à nuancer puisque, sur base comparable, l'augmentation est de 4,3%, et de 0,1%sur base proforma, à taux de change constant et en intégrant l'impact des acquisitions.

L'effet de change, négatif, est évalué à 6 millions d'euros sur le chiffre d'affaires, et à 2,2 millions sur le rebitda. Rebitda qui a progressé de près de 8%, à 68,2 millions, pas loin des attentes des analystes qui le voyaient à 70 millions. Mais la marge de Rebitda a souffert; elle est de 11,5% (consensus: 11,7%). Elle était de 12,4% il y a un an.

La dette nette du groupe spécialisé dans les produits d'hygiène s'élevait à 751,1 millions fin septembre, bien plus élevée que prévu (le consensus était de 662 millions).

"Nos activités commerciales au 3e trimestre montrent que nous continuons d'enregistrer des progrès dans des conditions de marché difficiles."
"La poursuite des économies et l'amélioration de l'efficacité ont compensé les coûts plus élevés des matières premières et les pressions temporaires résultant de la croissance des coûts dans notre chaîne de production et d'approvisionnement." (Charles Bouaziz, CEO d'Ontex)

Difficile au Brésil

Le CEO précise aussi que les activités de cible respectent le schéma établi mais que les activités au Brésil affichent des résultats en baisse.

La pression sur les activités brésiliennes devrait se poursuivre au 4e trimestre, ce qui aurait pour conséquence de faire baisser les marges sous les chiffres de ce 3e trimestre. Mais par ailleurs, Ontex s'attend à de solides ventes pour le dernier trimestre, particulièrement grâce à une croissance dans la catégorie "produits d'incontinence pour adultes".

Les mesures prises par la société pour accroître la capacité de production des produits bénéfiques à la marge et la poursuite de la mise en œuvre de l'intégration du Brésil devraient produire leurs bénéfices à partir de la seconde moitié de 2018.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect

Messages sponsorisés

n