Les marges d'Ontex sous pression

©Lieven Van Assche

Victime de sa croissance et du prix des matières premières, Ontex a vu ses marges se réduire au cours du deuxième trimestre.

Le groupe Ontex spécialisé dans les produits d’hygiène personnelle a vu son chiffre d’affaires bondir de 21% à l’issue du deuxième trimestre pour atteindre 617 millions d’euros, soit 10 millions de mieux que les estimations des analystes. A structure comparable, la progression atteint 6,6%. Le bond des ventes est surtout imputable aux récentes acquisitions de Grupo Mabe au Mexique et aux produits d’hygiène d’Hypermarcas au Brésil.

Sur les six premiers mois de l’année, la croissance s’élève 22% à 1,17 milliard d’euros.

De son côté, l’Ebitda trimestriel s’affiche à 74,7 millions d’euros, en hausse de 12,8%. Toutefois, la marge se contracte passant de 13% 12,1% une année sur l’autre, là où les analystes tablaient sur un chiffre de 12,5%. Pour le premier semestre, l'Ebitda atteint 144,7 millions d’euros (+17,4%) pour une marge de 12,3% (12,8% un an plus tôt) et le bénéfice net croît de 8,8% à 71,5 millions d’euros.

"Premier semestre solide"

"Nous avons connu un premier semestre très solide, affirme Charles Bouaziz, CEO d’Ontex. Mais un effet secondaire de cette croissance élevée se traduit par une pression temporaire sur notre chaîne de fabrication et de livraison qui, conjuguée avec une hausse de coûts a contribué à une pression à court terme sur les marges."

Ontex qui table sur une croissance de ses revenus pour l’ensemble de 2017 se méfie des prix des matières premières utilisées dans son secteur qui continueront à constituer un obstacle pour le reste de l’année par rapport à 2016. Ontex va continuer à prendre des mesures pour atténuer ce problème, mesures qui devraient améliorer les marges dans le temps assure le groupe.

©Ontex

 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés