Ontex augmente son coupon mais aborde 2018 avec prudence

©Lieven Van Assche

Ontex va distribuer un dividende en hausse de 9%. Pour 2018, il table sur une légère hausse de ses revenus et sur un Ebitda en repli au premier semestre.

Ontex a publié ce matin ses chiffres annuels. Mais, on s’en souviendra, le groupe spécialisé dans les produits d’hygiène personnelle avait déjà levé un coin du voile fin janvier à l’occasion d’un avertissement sur résultats touchant son Ebitda en raison de problèmes rencontrés au Brésil. Ceux-ci avaient nécessité l’inscription d’une charge exceptionnelle de 15 millions d’euros.

Comme le confirme le communiqué de ce matin, il s’établit donc à 266,4 millions d’euros en hausse de 7,1% alors que les analystes tablaient sur 273,9 millions. Les effets de change ont eu impact négatif à hauteur de 7,8 millions d’euros.

Ontex est, cette fois, un peu plus bavard sur les soucis rencontrés au Brésil. "A la fin de l'année, nous avons appris que les réductions accordées aux clients, une pratique standard dans l'industrie du retail, ont été faites au-dessus des niveaux budgétés et que ces réductions supplémentaires n'ont pas été enregistrées au cours de l'année." D'où la charge de 15 millions.

Les activités brésiliennes acquises l’an dernier ont eu impact sur la profitabilité du groupe. Bien que cela soit décevant, nous avons pris les actions appropriées et continuerons à le faire. Nous restons confiants dans l’opportunité à long terme pour Ontex de sa présence dans un marché majeur de l’hygiène personnelle.
Charles Bouaziz
CEO d'Ontex

Le chiffre d’affaires, pour sa part, atteint 2,36 milliards de dollars, soit une hausse de 18,2% ou de 5,5% à périmètre comparable.

Dividende de 0,60 euro

L’exercice se traduit par un bénéfice de 128,4 millions d’euros, soit 1,65 euro par action (-6,8%), en progression de 7,3% par rapport à 2016. Ontex distribuera un dividende brut en hausse de 9% à 0,60 euro par action.

©Ontex



Prévisions et priorités

Pour l’exercice en cours, le groupe attend un meilleur équilibre entre le chiffre d’affaires et la profitabilité. Pour le premier, il prévoit une croissance à un chiffre "low single", sur base comparable dans un marché largement plat. Après une baisse à l’issue du premier semestre, Ontex anticipe une amélioration des marges de l’Ebitda ajusté au cours de la seconde moitié grâce aux mesures prises à tous les niveaux du business.

Le groupe a épinglé trois priorités pour 2018: continuer à investir pour supporter la croissance, renforcer davantage ses activités sous-jacentes et améliorer la situation au Brésil.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect