Ontex dévoile son plan pour générer de la valeur

©Thomas De Boever

Ontex a dégagé des résultats annuels en ligne avec les estimations des analystes. Son dividende est réduit de 32% à 0,41 euro par action.

Après une proposition d’OPA finalement annulée, Ontex avait promis de mettre en œuvre un plan afin de générer de la valeur pour ses actionnaires. Comme prévu, les grandes lignes de ce plan ont été dévoilées ce vendredi matin en même temps que les résultats annuels. Baptisé "Transform to Grow" il a été initié au quatrième trimestre et sera orchestré par Thierry Navarre en tant que "chief transformation officer".

L’organisation du groupe spécialisé dans les produits d’hygiène personnelle a été remodelée afin de mieux saisir les opportunités de son expansion géographique, d’améliorer l’opérationnel et de renforcer sa position concurrentielle.

Les activités commerciales sont désormais organisées en trois divisions : l’Europe qui est focalisée sur les marques "retail", les Amériques, le Moyen-Orient, l’Afrique et l’Asie qui sont concentrées sur les marques locales et, enfin, les soins de santé pour les marchés institutionnels.

"Nous fournirons une mise à jour de notre stratégie et de nos ambitions pendant notre journée investisseurs qui est prévue pour le 8 mai à Londres" a précisé Charles Bouaziz, le CEO d’Ontex.

Chute du bénéfice

En ce qui concerne les résultats annuels, ils sont en ligne avec les attentes des analystes. Les revenus atteignent 2,29 milliards d’euros (-1,8%) et l’Ebitda ajusté 234 millions contre 266,4 millions un an plus tôt, soit une baisse de 12,2%. Recul également pour la marge à 10,2% comparé à 11,4%.

Le bénéfice net, pour sa part, chute de 24,5% à 97 millions d’euros. Par action, il passe de 1,61 euro à 1,20 euro (-25,7%). Le dividende suit logiquement la même tendance (-32%) et s’établit à 0,41 euro par action.

Notons une amélioration de la situation au 4e trimestre, avec des revenus et un Ebitda ajusté en hausse respectivement de 2,2% et de 8,7%.

Prévisions

Pour l’exercice en cours, Ontex anticipe la poursuite de la croissance de ses revenus dans les marchés en développement mais une baisse dans les marchés développés.

Il s’attend à une amélioration de son Ebitda ajusté à taux de change constants malgré un début d’année lent sous l’effet des matières premières et des devises. "Notre pricing, l’amélioration de notre mix et les mesures d’économies de coûts devront commencer à faire sentir leurs effets au cours du second semestre" a indiqué le groupe dans un communiqué.

Lire également

Publicité
Publicité