Picanol freiné par Tessenderlo

©REPORTERS

Sans la part revenant à Tessenderlo, le résultat net de Picanol aurait affiché une hausse de 4%. Avec le groupe chimique, il accuse une baisse de 15%.

Le groupe Picanol , actif dans les métiers à tisser industriels, l’industrie et la chimie (Tessenderlo, lire les résultats par ailleurs) a vu son chiffre d’affaires 2017 progresser de 8% à 688,93 millions d’euros. Le division des métiers à tisser a, à nouveau, connu une année record souligne Picanol dans son communiqué avec un nombre jamais atteint auparavant d’appareils mis sur le marché. Le pôle industrie composé de Proferro, PsiControl et Melotte a enregistré une forte croissance de ses ventes, mais le résultat a été affecté par le prix des matériaux et par la sous-traitance.

Dividende en hausse

Le groupe a dégagé un résultat net en hausse de 3,7% à 91,64 millions d’euros. Mais la nette baisse de la contribution de Tessenderlo (10 millions contre 31 millions en 2016) donne, au final, un résultat en repli de 15% à 101,7 millions d’euros. Picanol va distribuer un dividende de 0,2 euro par action contre 0,1 euro un an plus tôt.

Prévisions

Pour les six premiers mois de 2018, le carnet de commandes du groupe est "bien rempli". Il s’attend, à l’issue de cette période, à réaliser un chiffre d’affaires en ligne avec celui du premier semestre 2017 qui tient compte de la poursuite de l’impact négatif du prix croissant des matières premières.

Lire également

Contenu sponsorisé

Partner content