Proximus souffre encore à l'international

Dominique Leroy, CEO de Proximus. ©Kristof Vadino

Le chiffre d'affaires trimestriel des activités hors Belgique de Proximus, la filiale BICS, accuse un repli de 12%.

A l’issue du troisième trimestre, Proximus a réalisé un chiffre d’affaires domestique sous-jacent de 1,11 milliard d’euros, ce qui est stable et en ligne avec les attentes des analystes financiers. Sur les neuf premiers mois de l’année, il passe à 3,32 milliards d’euros (+1,1%). De son côté, l’Ebitda sous-jacent sur les marchés domestiques recule de -1,9% à 426 millions d’euros supérieurs de 4 millions aux attentes. Si on exclut l’impact du "roaming", l’Ebitda domestique aurait progressé de 2,3%, explique Proximus dans un communiqué.

Faiblesse à l'international

Le troisième trimestre a été marqué par une montée en puissance des promotions offertes par la concurrence, surtout sur le marché Consumer. Grâce à notre stratégie de convergence et de double marque, nous sommes toutefois parvenus à limiter l’impact sur l’attrition et à attirer de nouveaux clients.
Dominique Leroy
CEO de Proximus

Les activités internationales de Proximus, via BICS, accusent, elles, un repli de 12,1% au niveau de leur chiffre d’affaires à 336 millions d’euros ce qui est inférieur aux prévisions du marché (354 millions). Sur les trois premiers trimestres, le recul atteint 10,6% à 981 millions d’euros. L’Ebitda de BICS qui s’attend à clôturer sous peu l’acquisition de TeleSign s’est élevé à 38 millions d’euros au 3e trimestre, soit un recul de 5%.

Au troisième trimestre, le groupe Proximus dans son ensemble a réalisé un chiffre d'affaires sous-jacent de 1,44 milliard d'euros, soit 3,2% de moins comparé à la même période en 2016. Il atteint 4,3 milliards (-1,8%) depuis le début de l’année. De son côté, l’Ebitda sous-jacent du groupe s’élève à 464 millions d’euros (-2,2%) sur le trimestre et à 1,38 milliard (+1,7%) sur trois trimestres.

Au niveau commercial, on relèvera que les formules all-in Tuttimus et Bizz All-in comptabilisaient 306.000 clients à la fin septembre.

Dividende et prévisions

Proximus, qui distribuera un dividende intérimaire de 0,50 euro par action le 8 décembre, a, par ailleurs, confirmé ses prévisions pour l’ensemble de l’année. L’opérateur télécoms s’attend à clôturer 2017 sur un chiffre d'affaires domestique pratiquement stable et un Ebitda du groupe en légère augmentation, soutenu par son plan de réduction des coûts.

©Proximus

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect