Proximus table sur une légère croissance en 2018

Dominique Leroy, CEO de Proximus. ©BELGA

L'opérateur télécom s'attend pour 2018 à des revenus stables et à un Ebitda en légère progression. Il maintient ses prévisions en matière de dividende.

A l’issue du quatrième trimestre, Proximus a généré des revenus totaux en repli de 0,9% à 1,477 milliard d’euros en ligne avec les attentes des analystes (consensus Bloomberg). Le chiffre d’affaires domestique croit, pour sa part, de 0,9% à 1,137 milliard tandis que celui des activités internationales (filiale BICS) se contracte de 6,6%.

L’Ebitda sous-jacent progresse de 1% à 445 millions d’euros, légèrement supérieur au consensus (439 millions). Pour les activités domestiques, il progresse de 0,8% et à l’international de 3%.

Chiffres annuels

Pour l’ensemble de l’exercice sous revue, les revenus sous-jacents atteignent, au final, 5,78 milliards d’euros, soit une baisse de 1,6%. Au niveau domestique, malgré une concurrence plus intense dans le paysage belge et une forte pression réglementaire, ils progressent (+1,1%) grâce à la croissance de la base clients convergents de Proximus et à Scarlet, explique le groupe dans un communiqué.

©Proximus

De son côté, l’Ebitda annuel évolue de 1,5% pour pointer à 1,82 milliard.

Proximus a également enregistré un cash-flow libre de 292 millions d'euros, incluant un "cash-out" de 219 millions d'euros lié à l'acquisition de TeleSign. Sur une base identique, le cash-flow libre s'est élevé à 511 millions d'euros.

Dividende inchangé à 1,50 euro

En 2018, nous continuerons à transformer Proximus en une organisation plus agile et plus orientée client, en poursuivant nos efforts d'efficacité et de simplification afin de continuer à réduire structurellement nos coûts et devenir une entreprise digitale.
Dominique Leroy
CEO de Proximus

Au niveau commercial, l’opérateur télécoms signale que ses offres convergentes Tuttimus/Bizz All-in comptaient 360.000 clients fin 2017. Le nombre total de foyers et petites entreprises triple et quadruple play s'élevait à 1,43 million, soit 48,7% de la base clients totale, avec une croissance de 68.000 clients sur toute l'année 2017 (+5% en glissement annuel).

Proximus va distribuer un dividende total stable de 1,50 euro par action et a confirmé que, comme communiqué en décembre 2016, il projetait de verser un dividende brut stable de 1,50 euro par action pour ses résultats de 2018 et 2019.

Prévisions

Pour l’exercice en cours, le groupe dirigé par Dominique Leroy table sur un chiffre d’affaires pratiquement stable et sur une légère croissance de son Ebitda. Les investissements devraient tourner autour d’un milliard d’euros contre 1,09 milliard l’an dernier.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect