Résultats "solides" de Belfius malgré un léger recul

©Photo News

Belfius a enregistré une baisse de son résultat net après impôts de 9% au cours du premier semestre de 2019. Le CEO du bancassureur Marc Raisière se dit cependant "satisfait et serein" quant "à la capacité de Belfius à réaliser cette année un résultat proche de ce qui a été fait sur toute l'année 2018".

Le résultat net du groupe s'inscrit à 304 millions d'euros sur les six premiers mois de l'année, contre 335 millions lors de la même période en 2018. Belfius Insurance enregistre un recul de 16% (125 millions d'euros contre 149 millions en 2018), tandis que le résultat net de la banque essuie un repli de 4% (185 millions d'euros contre 179 millions en 2018).

Le résultat net avant impôts du groupe s'élève à 414 millions d'euros. Il s'agit là aussi d'une baisse de 12,5% par rapport à 2018, mais Marc Raisière est optimiste pour l'exercice 2019. "L'année précédente, nous avions réalisé un résultat net avant impôts de 473 millions d'euros, mais nous n'avons pas réalisé de plus-value cette année, ce qui est assez rare", souligne-t-il.

Je suis satsifait et serein quant à la capacité de Belfius à réaliser cette année un résultat proche de ce qui a été fait en 2018.
Marc Raisière
CEO de Belfius

L'an passé, Belfius avait vendu ses emprunts d'Etat italiens pour un montant de 30 millions d'euros ainsi que sa participation dans Liege Airport pour 23 millions d'euros. Le patron du bancassureur belge ajoute également qu'une tempête avait frappé la Belgique en juillet 2018, alors que Miguel s'est abattu sur le pays en juin de cette année, ce qui a une incidence sur les résultats semestriels de l'assurance. Quelque 27 millions d'euros ont ainsi été remboursés à plus de 10.000 clients au printemps passé.

Stratégie de diversification payante

Au rayon des bonnes nouvelles, le CEO du bancassureur pointe la croissance observée dans les activités retail, private banking, wealth management, PME, corporate banking, secteur public et assurances. Des satisfactions qu'il attribue à la mise en oeuvre de la stratégie de diversification du groupe.

Les activités d'assurance réalisent une belle performance, avec notamment 120 millions d'euros (+12%) de primes encaissées en Non-Vie via les canaux bancaires. Les réserves de la branche 23 enregistrent une hausse de 21% à 3,4 milliards d’euros.

Le bancassureur a octroyé un montant record de 9,4 milliards d'euros de nouveaux financements à long terme, soit une progression de 15% par rapport à 2018. Plus de 1,1 milliard d'euros de financements ont ainsi été accordés au secteur public et social, tandis que la clientèle retail a bénéficié de 3,1 milliards de crédits. Les clients business et corporate se sont quant à eux vu allouer respectivement 2,2 et 2,6 milliards d'euros. "Belfius démontre une fois de plus sa valeur ajoutée pour tous les segments de l’économie belge", se targue l'entreprise.

Dividende intérimaire

Belfius versera par ailleurs un nouveau dividende intérimaire de 100 millions d'euros à l'Etat belge, son actionnaire unique via la SFPI. Le groupe avait procédé de la même manière au premier semestre 2018. En fin d'exercice, le dividende total versé à l'Etat s'élevait à 363 millions d'euros.

Lire également

Publicité
Publicité