Semestre solide pour Recticel qui guette les opportunités de rachat

Olivier Chapelle, le CEO de Recticel. ©BELGA

Alors que le processus de vente de ses activités automobiles est toujours en cours, Recticel se dit prêt à saisir des opportunités de croissance externe pour sa division isolation.

Pour les six premiers mois de l’année, les chiffres dévoilés ce matin par Recticel sont, grosso modo, en ligne avec les attentes des analystes. Levons le suspens tout de suite. Rien de neuf, aujourd'hui, concernant la cession de la division automobile du groupe. "Nous confirmons que les processus entamés au premier trimestre sont toujours en cours et avancent selon les plans" se borne à indiquer le CEO, Olivier Chapelle dans un communiqué.

Retour aux résultats. Le chiffre d’affaires combiné affiche une croissance de 4%, malgré un effet de change défavorable de -1,2%, à 755,9 millions d’euros. A l’exception de la literie, tous les segments du spécialiste de la mousse de polyuréthane ont enregistré une progression de leurs revenus.

L’Ebitda récurrent combiné passe de 50,1 millions d’euros à 56,2 millions soit une hausse de 12,1%. Cette amélioration est principalement le fait des segments isolation et automobile. La marge continue à s’améliorer, passant de 6,9 % à 7,4 %, "grâce aux efforts de nos équipes pour atténuer les effets de cours des matières premières historiquement élevés au premier trimestre et des évolutions de change défavorables" souligne le CEO.

L’Ebit récurrent combiné, pour sa part, progresse de 15,5% pour s’établir à 36,2 millions d’euros tandis que le résultat net (part du groupe) bondit de 30,7% à 18,7 millions d’euros.

Trois axes

Pour l’ensemble de l’exercice, Recticel réitère sa prévision d’une croissance continue de ses ventes combinées et de son Rebitda combiné grâce à une hausse des volumes, à une amélioration de l’offre et à des gains en efficacité.

Olivier Chapelle signale, en outre, que le groupe va rester concentré sur trois axes afin de "créer les conditions de la croissance future": l’expansion géographique, des innovations de produits et des opportunités de croissance externes se concentrant essentiellement sur les activités isolation.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content