Sipef aidé par une hausse des prix

©AFP

Sipef termine son exercice semestriel sur une hausse de ses résultats. La consolidation intégrale de PT Agro Muko et, entre autre, une hausse des prix de vente de ses productions expliquent cette progression.

Premier semestre plus clément pour Sipef . Après une année 2016 marquée par les conséquences du phénomène climatique El Nino et de ce fait des volumes de production en recul, le groupe a connu une croissance de ses volumes. Cette hausse fut particulièrement perceptible au premier trimestre (+ 21,7% contre 10,5% au deuxième trimestre).

Le bénéfice net, part du groupe, ressort à 107,4 millions de dollars, effectuant un sacré bond par rapport aux 12,2 millions du 1e semestre 2016. Le chiffre d'affaires progresse lui à 157 millions pour un résultat opérationnel de 122,87 millions de dollars.

Sipef rappelle que depuis le 1e mars, PT Agro Muko est intégralement consolidée; une consolidation qui a une influence "minime" sur le chiffre d'affaires compte tenu du fait que la production de cette société était déjà vendue via Sipef.

Les coûts commerciaux et administratifs ont fortement augmenté (+18,5%). Sipef explique cette hausse par la constitution d’une provision pour bonus plus importante vu le bénéfice accru, par la hausse des frais informatiques, par le développement d’un bureau régional dans la région de Musi Rawas et par les honoraires des avocats et des conseillers pour les acquisitions de PT Agro Muko et PT Dendy Marker.

Le flux de trésorerie disponible récurrent s’élève à 40,38 millions de dollars contre 7,65 millions un an auparavant. En cause, l'acquisition de la part supplémentaire de PT Agro Muko. 

©Document Sipef

Par activité

-> L'huile de palme: "Le marché de l’huile de palme a été soumis à un sentiment baissier au deuxième trimestre, lié à des prévisions de forte croissance de la production d’huile de palme plus tard dans l’année, à de bonnes récoltes de soja en Amérique du Sud et à l’anticipation de semis massifs de soja aux États-Unis. Les stocks d’huile de palme étaient cependant sous pression au même moment" explique la société dans son communiqué. Sipef a toutefois enregistré une hausse de 37% de son chiffre d'affaires "huile de palme" grâce à des volumes plus importants vendus à un prix unitaire plus élevé. 

-> Le caoutchouc: Le marché du caoutchouc est resté particulièrement atone au deuxième trimestre et la hausse de la production, surtout en Thaïlande et au Vietnam, a fait face à des acheteurs déjà bien couverts. Le chiffre d’affaires "caoutchouc" est chez Sipef en progression de 27,2%. "Sans la sortie, début juin 2016, de Galley Reach Holdings Ltd du groupe,cette augmentation atteindrait même les 59,6%", lit-on dans le communiqué. Ici aussi, la hausse des prix de vente a eu un impact positif, surtout au premier trimestre 2017.

-> Le thé: L’enchère pour le thé à la Bourse de Mombasa est restée solide au deuxième trimestre. Les principaux conditionneurs ont commencé à constituer des stocks en prévision des élections kenyanes du 8 août. Au Kenya, premier exportateur mondial de thé noir, la production de thé du premier semestre 2017 a été inférieure de 20% par rapport à celle de 2016. Pour Sipef, les faibles volumes ont une fois de plus été compensés par un prix de vente unitaire plus élevé. Le chiffre d’affaires reste donc quasi stable (+2,9%).

-> Bananes et horticulture: Le chiffre d’affaires a suivi l’augmentation des volumes (+20,2%).

Qu'attendre de l'avenir?

Une augmentation durable des volumes de production semble se dessiner au troisième trimestre notamment au nord de Sumatra et en Papouasie-Nouvelle-Guinée. Sipef maintient donc ses prévisions d'une croissance d’au moins 10% de la production annuelle d’huile de palme.

La production du caoutchouc devrait aussi connaître une légère augmentation alors que l'amélioration météorologique à Java devrait permettre à la société de rattraper une partie des pertes de production de thé.  Enfin, grâce à l’évolution satisfaisante des nouvelles surfaces plantées, les volumes de bananes exportés devraient continuer à augmenter au deuxième semestre.

 

Retrouvez ici l'intégralité du communiqué de Sipef

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect

Messages sponsorisés

n