Solvay pourrait dépasser ses prévisions 2017

Jean-Pierre Clamadieu, CEO de Solvay. ©Photo News

Le groupe chimique belge a amplement dépassé les attentes des analystes au premier trimestre et dit pouvoir atteindre ou dépasser ses perspectives pour 2017.

Selon ses propres propos, le groupe chimique Solvay a connu un “très bon début d’année”. Et il est vrai que les principaux chiffres-clés sont largement supérieurs aux attentes du consensus des analystes financiers.

Le chiffre d’affaires s’établit à 2,97 milliards d’euros, en hausse de 9,7% par rapport au même trimestre de l’exercice précédent. L’ensemble des segments opérationnels a contribué à l’augmentation de 7,5% des volumes et les fluctuations des taux de change interviennent à hauteur de 2,6%. Le consensus s'attendait à des ventes de 2,83 milliards.

Ebitda en hausse de 12%

Estimé à 580 millions d’euros par les analystes, l’Ebitda ajusté grimpe, pour sa part, de 12% à 616 millions d’euros. Les mesures d’excellence opérationnelle ont permis de contrebalancer la quasi-totalité de l’impact défavorable du prix des matières premières et de l’augmentation des coûts fixes souligne Solvay. La marge de l’Ebitda sous-jacent est en légère progression pour s’établir à 21%.

Nos résultats du premier trimestre illustrent la bonne dynamique de début d’année portée par une hausse des volumes sur l’ensemble de nos segments opérationnels.
Jean-Pierre Clamadieu
CEO de Solvay

Le segment "advanced materials", le plus important du groupe, a dégagé un Ebitda à 292 millions d’euros en hausse de 9% grâce à la progression soutenue des volumes sur les marchés de l’automobile, des batteries et des applications industrielles. A noter, le bond de 34% de l’Ebitda du segment "functional polymers" à 71 millions d’euros grâce à la forte performance dans les polyamides.

De son côté, l’Ebit sous-jacent augmente de 16% à 429 millions d’euros pour un consensus de 392 millions d’euros.

Au final, le bénéfice net atteint 256 millions sur une base sous-jacente en hausse de 33%.

Prévisions 2017

Encore deux chiffres clés avant d’en venir aux prévisions :

• Le cash-flow libre s’est considérablement amélioré souligne le groupe pour s’établir à 160 millions d’euros contre -13 millions un an plus tôt.

• La dette nette sous-jacente a été ramenée à 6,37 milliards d’euros contre 6,56 milliards à fin décembre 2016 suite à la finalisation de la cession de Vinythaï.

Du fait du bon démarrage de l’année et de l’amélioration des conditions de marchés, Solvay devrait atteindre ou dépasser les perspectives annoncées de croissance de l’Ebitda sous-jacent qualifié de "mid-single digit" et de génération de cash-flow libre supérieur à 800 millions d’euros.

©Solvay

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés